Sénégal

FIDAK 2019 : le DG du CICES évoque un bilan satisfaisant


Dakar, 22 déc (APS) – Le bilan de la 28ème Foire internationale de Dakar (FIDAK) demeure globalement satisfaisant au regard des améliorations notées dans son organisation, a assuré Cheikh Ndiaye, directeur du Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES).

‘’Le bilan de cette édition s’annonce positif dans la mesure où il a été noté des progrès dans tous les secteurs composant l’événement. C’est un bilan satisfaisant au regard des améliorations notées’’, a-t-il déclaré.

M. Ndiaye s’entretenait samedi avec des journalistes à l’issue de la clôture officielle de la FIDAK 2019 qui avait débuté le 5 décembre.

‘’La qualité s’inscrit dans l’amélioration continue. C’est la raison pour laquelle, le CICES s’engage à toujours améliorer ses services dans tous les secteurs considérés de la foire’’, a-t-il fait savoir.

‘’Je ne connais pas de secteur où, il y a des plaintes significatives cette année. C’est une foire qui a réussi sur le plan organisationnel et participatif, c’est à nous maintenant de s’inscrire dans l’amélioration continue’’, a soutenu le directeur général du CICES.

Evoquant les innovations de cette année, il a rappelé que la lutte contre la nuisance sonore et le maillage des vidéos surveillances ont permis aux visiteurs de se sentir à l’aise et aux gendarmes de mener leur mission à bien.

‘’Je pense qu’à l’appréciation du public, même l’aspect esthétique de cette année a porté ses fruits. Cela a fait qu’il n’y a eu aucune plainte allant dans ce sens’’, a-t-il afirmé.

Il s’est par ailleurs, félicité du fait que plus de 220 milles entrées ont été enregistrées à l’occasion de l’évènement, illustration selon lui de l’engouement que cette manifestation suscite.

La FIDAK, ce n’est pas que les échanges commerciaux. On y trouve des forums scientifiques, les services sociaux notamment le dépistage des maladies, l’ophtalmologie, etc., a insisté Cheikh Ndiaye.

‘’Concernant l’ophtalmologie, nous avons fait un chiffre tournant autour de 520 participants. Quant au dépistage du VIH, nous avons 230 participants’’, a-t-il noté.

La FIDAK reste une occasion pour les populations de venir s’offrir des services publics comme l’obtention de cartes d’identité, de passeports entre autres, selon lui.

AMN/AKS

 





Source link

Related posts

Décès de Cheikh Mouhamadou Moctar, un fils de Baye Niasse (famille)

admin

Sadio Mané sur le toit de l’Afrique, dix-huit ans après El Hadji Diouf

admin

Macky Sall presse pour des ”réformes sectorielles fondamentales”’’

admin

Leave a Comment

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3