Maroc Politique

En 2019, la Fondation Mohammed VI des œuvres sociales des fonctionnaires de la sûreté nationale a continué de soutenir les initiatives sociales (DGSN)


En 2019, la Fondation Mohammed VI des œuvres sociales des fonctionnaires de la sûreté nationale a continué de soutenir les initiatives sociales (DGSN)

lundi, 23 décembre, 2019 à 17:31

Rabat – La Fondation Mohammed VI des œuvres sociales des fonctionnaires de la sûreté nationale a continué de soutenir les initiatives visant à améliorer les conditions professionnelles de la famille de la sûreté, employés, retraités et ayants droits, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Faisant état de ses réalisations au titre de l’année 2019, la DGSN a relevé que le Fonds de soutien et d’assistance a octroyé des aides financières à 1.102 adhérents souffrant de graves maladies ou de difficultés sociales, contre 47 bénéficiaires en 2015, ainsi qu’à 3.000 veuves de fonctionnaires de la police, outre 330 bons d’achat distribués à l’occasion de l’Aïd Al-Adha.

Au plan du logement, les services de la Sûreté nationale ont conclu quatre accords de partenariat avec des promoteurs nationaux, afin de permettre au personnel d’accéder au logement à des prix préférentiels, et des accords de coopération avec trois institutions bancaires pour l’obtention de crédits à des taux d’intérêt bas, outre l’accompagnement de la création de cinq amicales d’habitat par les employés de la police à Tan-Tan, Erfoud, Ouarzazate, Ain Bani Mathar et Errachidia.

Sur le volet spirituel, 101 personnes ont bénéficié du financement de la totalité des frais du pèlerinage, dont 14 veuves, 19 retraités et 67 fonctionnaires actifs, outre l’octroi de 20.000 dirhams pour 100 agents tirés au sort pour accomplir le Haj, a rappelé la DGSN.

Par ailleurs, les enfants et orphelins de la famille de la Sûreté nationale ont bénéficié d’initiatives de divertissement et d’encouragement, comme l’organisation d’une cérémonie d’excellence académique au profit des élèves ayant obtenu les meilleurs résultats au baccalauréat dans ses branches littéraires, scientifiques et techniques, qui ont bénéficié de récompenses financières et 150 prix sous forme d’ordinateurs portables et de tablettes.

L’opération d’estivage 2019 a également été marquée par une augmentation du nombre de bénéficiaires, qui étaient d’environ 2.724, dont 40 enfants des communautés marocaines résidant en Algérie et en Italie, 53 enfants des employés de certaines institutions nationales et 39 enfants du personnel de police de quatre pays africains frères (Côte d’Ivoire, Sénégal, Burkina Faso et Guinée Conakry), accompagnés de quatre encadrants étrangers ayant à leur tour bénéficié d’une formation dans le domaine de l’action sociale et d’animation des centres d’estivages.

S’agissant des services sanitaires, la DGSN fait observer, en outre, que l’année 2019 a été marquée par l’inauguration par SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, du Centre de radiologie et d’analyses médicales de la Sûreté nationale à Rabat, une illustration de la bienveillance constante qu’accorde le Souverain aux membres de cette Institution.

Le Centre, édifié en trois étages sur un terrain d’une superficie totale de 2.100 m2, comporte un centre de radiologie, un laboratoire d’analyses médicales et un hôpital de jour, l’ensemble est doté de matériels et d’équipements de dernière génération, comme il compte 7 médecins de différentes spécialités, 12 infirmiers et 7 techniciens de santé.

L’Inspection des services de santé de la sûreté nationale s’est aussi attelée au lancement du nouveau plan d’action “Santé 2022”, qui comprend sept axes principaux et 46 activités et vise à consolider les acquis en matière de santé des fonctionnaires de police et les membres de leurs familles. Le programme constituera un saut qualitatif pour améliorer la prévention et le diagnostic des maladies, ajoute-t-on de même source.

La DGSN fait observer que l’année 2019 a également vu l’affectation de 27 nouveaux cadres médicaux et paramédicaux au système des services sanitaires au niveau des préfectures de police, des progrès significatifs étant engrangés, par ailleurs, en matière de numérisation des dossiers de santé des fonctionnaires de police et ceux relatifs aux épreuves psychotechniques de recrutement.

En chiffres, l’Inspection des services de santé a dispensé 97.030 consultations et interventions médicales au cours de l’année 2019, dont 38.197 consultations dans le domaine de la médecine générale, 5.325 consultations en médecine du travail, 6.281 consultations spécialisées et 23.180 en médecine dentaire. Il a également été question de 24.487 interventions paramédicales (soins infirmiers, rééducation et vaccinations) et 48.578 assistances et accompagnements médicaux dans les différents centres hospitaliers nationaux.

En plus de ces services fournis au personnel de police, l’Inspection a poursuivi la mise en œuvre du système de veille médicale dans les lieux de mise en garde à vue, à travers le renforcement des opérations de surveillance de l’état de santé des personnes mises en garde à vue. Cette année a enregistré 2.292 contrôles sanitaires, contre 962 au cours de l’année précédente, souligne la DGSN.



Source link

Related posts

CSMD : Chakib Benmoussa initie à Paris une série de réunions d’écoute avec des Marocains du monde

admin

الرئيس الجديد لمجلس النواب الكولومبي يجدد تأكيد “دعمه الكامل” للوحدة الترابية للمغرب

admin

عفو ملكي لفائدة 5654 معتقلا (وزارة العدل) – ماپ إكسپريس

admin

Leave a Comment

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3