Politique

La lettre du Maghreb : Printemps arabe, la commémoration du dépit




Fin 2010, la Tunisie entrainait la Libye et l’Egypte dans sa danse democratique. Neuf ans plus tard, l’orchestre ne joue plus. Et l’Occident pourrait modifier ses priorites.



Source link

Related posts

Berlin promet 4,3 milliards d'euros aux exploitants pour sortir du charbon

admin

Chroniques ivoiriennes en temps de Covid

admin

« Pas de mosquées pour le ramadan »

admin

Leave a Comment

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3