Plus de 745.000 interventions de sécurité réussies sur la voie publique en 2019 (DGSN)

[ad_1]

Plus de 745.000 interventions de sécurité réussies sur la voie publique en 2019 (DGSN)

lundi, 23 décembre, 2019 à 16:46

Rabat  – La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a assuré que ses services ont mené au cours de l’année 2019 un total de 745.283 interventions de sécurité réussies sur la voie publique et ce, dans le cadre des efforts visant le renforcement de la police de proximité et le suivi de la couverture de sécurité des nouveaux pôles urbains.

Dans un communiqué relatif à son bilan au titre de l’année 2019 et à son programme d’action pour 2020, la DGSN indique avoir poursuivi, au cours de l’année qui s’achève, le processus de généralisation des salles de commandement et de coordination reliées aux unités mobiles de la police de secours, dans l’objectif d’intensifier la couverture sécuritaire, d’assurer la mobilité permanente des patrouilles sur la voie publique et d’optimiser les opérations et les délais d’intervention de la police.

La DGSN fait savoir qu’il a été procédé, en ce sens, à la création de deux nouvelles salles de commandement et de coordination dans les préfectures de police de Fès et de Tanger qui travaillent actuellement en coordination avec les patrouilles mobiles déployées sur le terrain, notant que les préparatifs sont en cours pour l’inauguration d’une troisième salle au niveau de la préfecture de police de Kénitra.

Ces actions ont contribué à l’augmentation, au cours de l’année 2019, du nombre des appels à l’aide qui a atteint 2.098.139 appels ayant donné lieu à 745.283 interventions de sécurité réussies sur la voie publique, précise le communiqué, soulignant que dans le cadre de l’accompagnement de l’expansion urbaine et du rapprochement des services de sécurité des citoyens, les services de la sûreté nationale ont créé vingt-quatre nouvelles structures de sécurité.

Les services de police ont été ainsi renforcés par la mise en place du nouveau district de Bettana-Tabriquet (Salé), d’un commissariat régional à la ville d’El Attaouia, d’un commissariat au port de plaisance de Tanger, de dix nouveaux districts de police à Casablanca, Fès, Agadir, Salé, Nador et à Kelâat de Saraghna, outre la création de trois brigades de protection des sites sensibles à Marrakech, Fès et Tétouan, rappelle la DGSN.

Il s’agit également, selon la même source, de la création de quatre services des accidents de la circulation à El Jadida, Taounate, M’diq-Fnideq et Taroudante, d’une brigade mobile de la circulation à Safi, la promotion du Commissariat de circonscription de Guercif en Sûreté régionale, ainsi que l’ouverture de deux écoles régionales de formation à Fès et à Laâyoune.

Par ailleurs, dans le souci de sécuriser la pratique du sport, les services de la sûreté nationale ont procédé au cours de l’année 2019 à la restructuration des cellules de sécurité sportives créées au niveau des Commandements régionales de sécurité, avec une définition précise de leurs missions de suivi des manifestations sportives, et l’ouverture de canaux directs de communication et de coordination avec les clubs sportifs et les supporters, de manière à éviter les actes de vandalisme liés aux compétitions sportives.

La DGSN fait observer, en outre, que l’année 2019 a aussi été marquée par la poursuite du projet de généralisation du système de gestion des arrondissements de police (GESTARR), qui a bénéficié aux préfectures de police d’Agadir, d’El Jadida et d’Errachidia, et qui permet une numérisation des documents de tous les services de police, de renforcer leurs mécanismes de contrôle et de simplifier les procédures d’attribution des documents administratifs aux citoyens.

[ad_2]
Source link

عن admin

شاهد أيضاً

نداء من محلات تجاريه بجنان جامع من أجل الحد من إنتشار السرقة في أوقات الإزدحام بتارودانت

تعرف مدينة تارودانت وجل المدن خصوصا في هذه الظرفية الأخيرة من رمضان إنتشار السرقة بشكل …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

تحتاج مساعدة ؟ تكلم مع مدير النشر