Sénégal

Pour une reprise de la formation cinématographique à l’UGB


Saint-Louis, 22 déc (APS) – Souleymane Kébé, un des initiateurs du festival du film documentaire de Saint-Louis a plaidé, samedi, pour le retour de la formation cinématographique à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis,

‘’L’arrêt du master 2 de réalisation de film documentaire à Saint-Louis est déplorable, il faut remettre cela en œuvre’’, a-t-il demandé lors de la clôture de la dixième édition du Festival du film documentaire de Saint-Louis organisé du 16 au 21 décembre.

La direction de la cinématographie qui a pris bonne note de la préoccupation des professionnels du cinéma, estime être le premier à vouloir que le master 2 de réalisation documentaire puisse reprendre, a assuré son responsable, Hugues Dias.

‘’Ce n’est pas faute d’avoir tenté. L’Etat est organisé. L’Université Gaston Berger dépend d’un ministère et j’aurais vraiment souhaité lors de cette édition que tous les parties prenantes puissent se rencontrer et se parler pour qu’on puisse revoir de manière pratique et décider’’, a-t-il fait savoir.

Hugues Diaz a souligné la mise en place d’un institut de formation aux métiers du cinéma dans le projet de la ‘’Cité du cinéma’’ dont les études de faisabilité sont en cours.

Le master 2 documentaire de l’UGB a formé plusieurs jeunes cinéastes africains qui portent aujourd’hui le documentaire, notamment Mame Woury Thioubou, Ndèye Marame Guèye (Sénégal), Sani Magori, Aïcha Macky (Niger), etc.

FKS/AKS

 





Source link

Related posts

Tabaski : à Saint-Louis, les marchés affichent une affluence timide

admin

Mbour : trois jeunes meurent accidentellement sur un chantier de SEN’EAU

admin

Lamine Diack devant la justice française

admin

Leave a Comment

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3