Sport

Ferrari confirme que Vettel n’est plus numéro 1


Charles Leclerc vient de prolonger son contrat avec Ferrari pour les 5 prochaines saisons et tout continue d’évoluer au sein de la Scuderia Ferrari. En effet, Mattia Binotto, le patron de l’écurie a notamment livré les règles qui seront en vigueur en 2020.

L’avenir de Sebastian Vettel au sein de l’écurie Ferrari s’écrit de plus en plus en pointillés. Il y a un an, il avait débuté la saison avec le statut de numéro 1 tout en se méfiant d’un jeune loup qui a fini par lui damer le pion. Un Charles qui a tout simplement fait mieux à tous les niveaux (2 victoires, 10 podiums et 7 pole position) et qui aurait sans doute pu faire plus fort encore s’il n’avait pas été contraint de suivre les consignes d’équipe à plusieurs reprises…

La récompense est intervenue ce lundi avec une prolongation de contrat de 5 ans quand celui de Vettel se termine fin 2020. L’avenir de Ferrari, c’est lui, c’est désormais très clair. «Quand on arrivera en Australie, il n’y aura pas de numéro 1. Ils seront à égalité. On sera plus forts l’année prochaine. Avant chaque course, on s’assiéra avec les pilotes et on discutera de tous les scénarios possibles», a plaidé Binotto pour le Kronen Zeitung.

Un propos qui tend à dire que Vettel était bien le numéro a saison dernière, au moins en début de saison avant que Leclerc ne multiplie les prouesses en piste et inverse la tendance. De fait, Ferrari a perdu de gros points avec des mauvais choix, et il ne s’agit pas là de l’accrochage entre les deux pilotes au Brésil même si cela a coûté cher à Ferrari. La gestion des pilotes a été très critiquée en 2019 et c’est cette expérience qui devra guider Binotto dans ses choix.



Source link

Related posts

Claude le Roy rempile avec les Eperviers du Togo

admin

L’Asvel croque Berlin

admin

le premier Onze probable de Quique Setién

admin

Leave a Comment

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3