Gabon

Opération Scorpion : L’immunité parlementaire de Ndoundangoye levée – Gabonreview.com


Dans une déclaration après son audition par la Commission ad hoc chargée de statuer sur son cas, Justin Ndoundangoye a laissé entendre que les députés ont décidé qu’il se mette à la disposition de la Justice.

Justin Ndoudangoye faisant sa déclaration au sortir de l’Assemblée nationale. © D.R.

 

L’horizon carcéral semble ouvrir ses anneaux à Justin Ndoundangoye, le député du Parti démocratique gabonais (PDG) du deuxième arrondissement de Franceville. L’Assemblée nationale a décidé, le 26 décembre, à une écrasante majorité la levée de son immunité parlementaire. Selon certaines indiscrétions au niveau de la chambre basse du Parlement, 113 députés auraient voté pour sa levée d’immunité, 7 auraient voté contre tandis qu’un député aurait botté en touche, en s’abstenant.

La justice gabonaise souhaite entendre Justin Ndoundangoye dans le cadre de la croisade contre la corruption en cours, qui a déjà donné lieu à l’incarcération de plusieurs ministres et hauts cadres, pour la plupart, membres de l’Association des jeunes émergents volontaires (Ajev) dont il est le secrétaire général. Après avoir plusieurs fois tenté de fuir le pays, sans succès, le député a été contraint de se rendre à l’Assemblée nationale le 26 décembre où il a été auditionné.

En attendant la confirmation de ces résultats et de la décision finale du bureau de l’Assemblée nationale, Justin Ndoudangoye a déclaré peu après son audition qu’il se mettra à la disposition de la justice. Autrement, dit, son immunité parlementaire lui a été retirée.

«Tout ça c’est une volonté de l’Assemblée, la volonté des députés. Ils ont décidé que je me mette à la disposition de la justice», a déclaré un Justin Ndoundangoye plutôt angoissé, avec des cheveux dont la teinte a viré au blanc. «Sur tout ce qui a été dit contre moi, il n’y a aucune preuve, aucun document», a-t-il dit. «S’il y a quelque chose contre moi, il n’y a rien que j’ai vu de concret. Donc je me mets à la disposition de la justice», a-t-il poursuivi.

Comme pour rassurer une poignée des «fans» qui s’agglutinaient autour de lui, le député s’est essayé à la modestie. «Ce sont les étapes de la vie, on ne va pas mourir là-dedans. Il n’y a rien de grave, on reste calme. Tout ce que j’ai fait c’était devant vous. Je n’ai pas fait quelque chose en cachette», a-t-il déclaré. Désormais justiciable, Justin Ndoundangoye qui jouit encore de la présomption d’innocence est attendu devant le juge. Il pourrait bien rejoindre ses «camarades» à “Sans famille”, car il est poursuivi pour les mêmes chefs d’accusation que devanciers.



Source link

Related posts

Libreville : La PJ saisit des peaux de panthères au marché d’Oloumi | Gabonreview.com

admin

Opération Scorpion : Déjà 2 mandats d’arrêt internationaux – Gabonreview.com

admin

Présidentielle 2023 : La Troisième voie préconise l’exclusion des “Bongo” | Gabonreview.com

admin

Leave a Comment

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3