Nioro : le nouveau médecin-chef du district veut renforcer la carte sanitaire

[ad_1]

Nioro, 28 déc (APS) – Le nouveau médecin-chef du district sanitaire de Nioro, Dr Aboubakry Kaba, a insisté samedi sur la nécessité de relever la carte sanitaire du département, indiquant que parmi les nombreux défis, la priorité consiste à construire de nouveaux postes et un deuxième centre de santé.

 

‘’Les défis sont nombreux, il faut d’abord relever la carte 

sanitaire en augmentant le nombre de postes de santé et pourquoi pas construire un deuxième centre’’, a dit Dr Kaba, à l’occasion de la cérémonie de passation de service avec Dr Malick Hann affecté à Podor.

 

Selon lui, ‘’le centre de santé de Nioro fonctionne comme un 

Etablissement public de santé (EPS) de niveau 1 et reçoit beaucoup de monde. D’où l’idée de créer carrément un nouveau centre de santé pour faciliter l’accès aux populations’’.

 

Il faut toujours rapprocher les populations des infrastructures de santé, insiste-t-il, pour leur éviter de parcourir de longues distances pour se faire prendre en charge en cas de besoin’’.

 

Sur les défis auxquels le district doit faire face, il note ‘’qu’ il faut relever le plateau technique et renforcer les ressources 

humaines avec des professionnels : médecins, sages-femmes et infirmiers’’.

 

Dr Kaba plaide aussi pour le renforcement de la logistique, estimant ‘’qu’on ne peut pas servir la population si on n’a pas d’ambulances et de véhicules de liaison pour aller s’occuper de sa santé’’

 

Par ailleurs, ajoute-t-il, ‘’les acteurs 

communautaires doivent également jouer un rôle important car ils seront nos relais et peuvent aller chez les populations, partager leurs préoccupations et nous les porter’’.

 

Il en est de même pour les autorités coutumières et religieuses qui sont aussi, pour lui, une donnée importante dans cette localité 

où vivent de fortes personnalités.

 

Quant à Dr Malick Hann, il s’est réjoui d’avoir contribué, durant ses deux ans passés à Nioro, à relever le niveau des soins par diverses initiatives dont celle des ambassadeurs du paludisme : des relais chargés de faire de la sensibilisation auprès des populations dans les zones reculées. 

 

 



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3