Sénégal

L’adoption de la loi sur la SN-APS, une vieille doléance qui vient d’être satisfaite (SYNPICS)


Dakar, 27 déc (APS) – L’adoption vendredi du projet de loi autorisant la création de la Société nationale Agence de presse sénégalaise (SN-APS) “est une vieille doléance qui vient d’être satisfaite’’, a réagi le secrétaire général du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (SYNPICS), Ahmadou Bamba Kassé, peu après la plénière consacrée au vote de ce texte.

 

“C’est une vieille doléance qui vient d’être satisfaite. Une doléance qui a été (…) l’un des quatre points déposés sur la table du président de la République, le 1er mai dernier, lors de la Fête du travail”, a-t-il dit.

 

Les députés réunis en séance plénière ont adopté à l’unanimité le projet de loi élaboré pour la création de la SN-APS. Ce texte était défendu, à l’Assemblée nationale, par le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop.

 

Les parlementaires, dont 13 ont pris la parole au cours de la séance plénière, ont salué l’élaboration du projet de loi par le gouvernement, avant de l’adopter à l’unanimité.

 

“Je voudrais, au nom du SYNPICS, remercier les autorités pour avoir tenu parole, mais aussi inviter tous les acteurs à rester mobilisés pour les autres points de revendication et surtout veiller à ce que l’APS soit ce qu’elle doit être”, a dit Kassé.

 

Il estime que l’APS est “un outil important du paysage médiatique sénégalais”. 

 

“Il faut qu’elle reste neutre. Il faut qu’elle soit à équidistance [des acteurs politiques, économiques, etc.]. Il faut qu’elle améliore son offre destinée à tous les médias”, a souligné Ahmadou Bamba Kassé.

 

Le secrétaire général du SYNPICS a par ailleurs rappelé qu’à l’occasion de la Fête du travail, le syndicat qu’il dirige avait demandé aux autorités de travailler à la “régularisation de l’administration” de la Maison de la presse et de mettre en œuvre les décrets d’application du code de la presse et de la convention collective des journalistes.

 

“Donc, c’est l’un des points de revendication qui a trouvé aujourd’hui une suite favorable”, a-t-il fait remarquer en parlant de l’adoption à l’unanimité des députés du projet de loi autorisant la création de la SN-APS.





Source link

Related posts

Plus de 6 millions de plants produits par les Eaux et Forets (directeur)

admin

Covid-19 : tous les patients de Kaffrine sont guéris, selon la région médicale

admin

Le président de la FSF félicite Sadio Mané

admin

Leave a Comment

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3