Sénégal

Des ”réalisations majeures” dans le secteur sanitaire en 2019 (ministre)


Dakar, 27 déc (APS) – L’année 2019 a été marquée par des ‘’réalisations majeures’’ dans le secteur de la santé, a soutenu le ministre de la Santé et de l’Action sociale qui a invité les acteurs à ‘’apprécier ensemble les progrès réalisés dans la mise en œuvre du Plan national de développement sanitaire et social’’.

 

’’On est toujours sur la logique de mieux faire mais énormément de choses ont été faites en matière de gouvernance avec le Plan national de développement social et sanitaire (PNDSS), la Stratégie nationale de financement de la santé, le décret signé sur la carte sanitaire, entre autres’’, a dit le ministre à l’ouverture, vendredi, de la réunion du Comité interne de suivi du PNDSS.

 

Le PNDSS 2019-2028 qui contient toute l’ambition du système de santé ’’d’accélérer la marche vers la Couverture sanitaire universelle reste une activité phare’’, a souligné Abdoulaye Diouf Sarr.

 

Dans le même sillage, le Plan national de développement des Ressources humaines en santé et l’évaluation de la chaine d’approvisionnement en médicaments ’’Yeksinaa’’ seront finalisé.

 

L’année 2019 est aussi marquée, a dit le ministre, par la création de la Direction générale des Etablissements de Santé qui a l’ambition notamment d’assurer une meilleure intégration de la qualité et du secteur privé sanitaire dans la pyramide de soins. 

 

Dans le domaine de la santé de la mère, de l’enfant et l’adolescent, a dit Diouf Sarr, ‘’des avancées significatives ont été réalisées avec les efforts de l’ensemble des parties prenantes ont permis une baisse de la mortalité maternelle et abouti à des tendances à la baisse de la mortalité infanto juvénile ainsi que de la mortalité néonatale’’. 

 

Avec l’avènement de l’Initiative pour la Santé de la Mère, de l’Enfant et l’Adolescent (ISMEA), approuvée par la Banque Mondiale le 26 septembre 2019, pour un montant de 150 millions de dollars, des progrès dans ce domaine seront renforcés, a souligné le ministre.

 

L’année 2019 est aussi celle de l’arrivée du Bateau Hôpital ‘’Africa Mercy Ship’’. 
 

Pour le ministre, ’’les espoirs suscités par ce programme sont en train de se concrétiser avec 538 actes chirurgicaux déjà effectués, 734 agents formés. Les opérations se poursuivent normalement et iront jusqu’en juin 2020 comme prévu’’.

 

Le Comité interne de suivi qui a réuni les acteurs de la santé, une instance de gouvernance du ministère est un des ’’temps forts pour poser les questions essentielles du secteur en termes d’évaluation et de perspectives’’.

 

Au cours de la rencontre, les participants ont abordé toute la problématique liée à la feuille de route précédente pour voir effectivement l’état de sa mise en œuvre. Il a été aussi abordé la question d’une mission de suivi pour voir la place de la santé primaire au niveau des districts.

 

L’entrée en vigueur du budget programme à partir de janvier 2020 a été aussi un des points saillants de la rencontre pour arrêter les leviers de la mise en œuvre les plus efficaces.

 

Il a été également fortement question des soins de santé primaire avec l’option ferme de l’Etat d’en faire un instrument efficace qui permet d’atteindre les objectifs de réduction de la mortalité maternelle et néonatale.

 





Source link

Related posts

Activités pluvio-orageuses à partir de cette nuit (ANACIM)

admin

Covid-19 : 12 nouveaux cas détectés, le nombre de contaminations passe à 142 (ministre)

admin

Saint-Louis : la communauté mouride célèbre les deux rakaas par des prières et récitals du coran

admin

Leave a Comment

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3