أخبار عاجلة

Le Dakar en Arabie saoudite fait déjà polémique

[ad_1]

Dans une semaine débute le premier Dakar de l’histoire couru en Arabie saoudite, après onze années dédiées à l’Amérique du Sud. Un choix de l’organisation qui suscite l’indignation d’un député dans les colonnes du Journal du Dimanche.  

Député de la Loire sous l’étiquette de Génération.s, le mouvement lancé en 2017 par l’ex-candidat socialiste à l’élection présidentielle Benoît Hamon, Régis Juanico est vent debout contre l’organisation du Dakar qui, après onze années d’exil en Amérique du Sud face à la menace terroriste en Afrique, a choisi l’Arabie saoudite pour son édition 2020 et les quatre suivantes. Un deal à 15 millions d’euros par an présumés.

« De la même manière que j’ai critiqué l’attribution de l’organisation des Mondiaux d’athlétisme ou de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar, il me semble nécessaire de dénoncer la tenue du rallye Dakar en Arabie saoudite. Le choix de ce pays choque à de multiples égards », dénonce l’élu dans une tribune publiée par le Journal du Dimanche. « Pour ses manquements en matière de droits de l’homme, d’abord, poursuit Régis Juanico. Pour l’affaire Khashoggi, ensuite (ce journaliste saoudien dissident assassiné en octobre 2018 au sein du consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, ndlr). Pour la guerre et la crise humanitaire au Yémen, enfin. »

« On veut susciter le débat » 

« Doit-on aujourd’hui se résoudre à confier l’organisation de grands événements sportifs aux pays les plus fortunés mais aussi les moins démocratiques, au mépris du respect le plus élémentaire des droits de l’homme ? Ces Etats sont prêts à tout pour tenter de changer leur image ternie au plan international, martèle le député. Le sport véhicule des valeurs fortes: vivre ensemble, tolérance, égalité. On ne peut bafouer ces valeurs au profit de simples enjeux financiers et commerciaux. Encore moins quand le pays hôte ne respecte pas les droits humains. »

Un brûlot visant Amaury Sport Organisation (ASO) qui apparaît toutefois bien tardif, à une semaine seulement du grand départ du Dakar 42e du nom à Djeddah. D’autant que ce choix de l’organisation est officiel depuis le 15 avril dernier. « On ne se fait pas d’illusions, on se doute bien que le boycott sera compliqué, mais on veut susciter le débat », avait dernièrement précisé Régis Juanico quant à sa prise de position analogue contre le Mondial de football 2022 au Qatar.

 



[ad_2]
Source link

عن admin

شاهد أيضاً

بريطانيا ترفض منح رخص الصيد لفرنسا

بريطانيا ترفض منح فرنسا تراخيص للصيد في مياهها الإقليمية. و وصفت فرنسا القرار بغير المقبول!!! …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

تحتاج مساعدة ؟ تكلم مع مدير النشر