Une solution pour régler le problème des hors-jeux ?

[ad_1]

Graeme Souness a une idée qui permettrait d’éviter que des buts soient refusés pour des hors-jeux de quelques centimètres.

En cette période des fêtes, l’Angleterre fait une indigestion de VAR. Le nombre de buts refusés pour des hors-jeux de quelques centimètres a explosé ces derniers jours et les acteurs de Premier League n’en peuvent plus, à l’image des joueurs de Wolverhampton.

« On ne peut pas continuer comme ça, il y a trop de frustration actuellement, observe le consultant Graeme Souness, agacé par ces hors-jeux invisibles à vitesse réelle, mais débusqués par la VAR. La balle finit au fin des filets, on pense que tout va bien, et puis il faut attendre. Je ne comprends pas. C’est tellement serré, très difficile à arbitrer. »

L’ancien coach des Rangers et Liverpool a une solution qui pourrait permettre de donner plus de marge de manœuvre aux arbitres. « On pourrait changer la règle ainsi: si l’une des parties du corps de l’attaquant n’est pas hors-jeu, par exemple si son pied est hors jeu mais pas la majorité de son corps, alors le but devrait être accordé. Cela permettrait d’éviter certaines zones grises et de voir plus de buts. »

Une telle solution, pas évidente à mettre en place, aurait le mérite de ne pas rendre les arbitres otages de la technologie. Avec le système actuel, si l’épaule de Teemo Pukki dépasse de quelques centimètres (selon le Hawk-Eye), les arbitres sont obligés de siffler. Laisser une marge de manœuvre pourrait leur permettre de prendre des décisions qui vont dans le sens du jeu et du spectacle.

 « On est dans un business du divertissement, plaide Souness. C’est pour ça que 90% des gens vont au stade ou allument la TV, pour voir des buts. On les prive de ce plaisir. »

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3