أخبار عاجلة

Face à Faustin Boukoubi, Julien Nkoghe Bekale invité à «mériter la double confiance» – Gabonreview.com

[ad_1]

L’Assemblée nationale a clos, ce 31 décembre, sa deuxième session ordinaire de l’année 2019. Le président de cette institution, Faustin Boukoubi, a fait le bilan de l’année en invitant le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, à mériter la double confiance placée en lui, autant par le président de la République que par les élus du peuple.

Le président de l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi, faisant le bilan de la première année de la 13e législature, au terme de la 2e session ordinaire de l’année 2019, le 31 décembre. © Gabonreview

 

Les députés de l’Assemblée nationale ont pris les vacances, le 31 décembre, à la suite de la clôture de la 2e session parlementaire présidée par le président de cette institution, Faustin Boukoubi. D’emblée, il a félicité la confiance accordée par le président de la République, mais aussi par les députés au gouvernement, notamment lors de la déclaration de politique générale.

«L’assemblée nationale, à son tour, a entériné la décision du chef de l’État, en vous invitant à ne pas considérer cet acte comme un chèque en blanc, mais une seconde chance pour vous permettre de mieux faire la preuve de votre détermination à mettre en œuvre la politique du président de la République en faveur de la population», a déclaré Faustin Boukoubi qui a encouragé le Premier ministre «à mériter cette double confiance … en espérant qu’il n’y ait plus d’erreur de casting cette fois-ci».

Au cours de cette année qui s’achève, il estime que les députés lui ont paru «exemplaires et dignes dans leur mission de représentation du peuple, en démontrant par leur engagement et leur implication dans les différents travaux le souci qu’ils ont de consolider les bases de notre cohésion nationale et de notre avenir commun».

Une vue des personnalités et des députés présents à l’Assemblée nationale. © Gabonreview

En cela, le travail législatif a permis aux élus du peuple de voter le projet de loi de finances pour l’exercice 20120. «À travers ce vote, l’Assemblée nationale espère appuyer le gouvernement dans son ambition de poursuivre la transformation du pays, notamment par le développement des infrastructures, l’élargissement de la base productive de notre économie et le renforcement des mécanismes de redistribution de la richesse nationale», a précisé le patron de la chambre basse du parlement.

Globalement ce sont 32 projets de textes dont 3 propositions de loi et 26 projets de loi qui ont été examinés par la représentation nationale depuis l’ouverture de la 13e législature. 21 textes ont été adoptés au cours de cette année qui s’achève.

L’actualité vue par F. Boukoubi

Le président de l’Assemblée nationale a également commenté l’actualité en cinq points dont la tenue à Libreville, le 18 décembre dernier du Sommet de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC), sous la présidence d’Ali Bongo. Une opération qui, selon l’Assemblée nationale, marque le retour sur la scène internationale du chef de l’état et conforte le rôle du Gabon dans l’intégration sous régionale.

Faustin Boukoubi s’est également exprimé sur l’état préoccupant des réseaux routier et ferroviaire, des voiries et canalisations d’eau qui «compromettent gravement la libre circulation, la satisfaction des besoins essentiels de la population… » Ce qui contribue plutôt à «retarder la relance tant attendue de notre économie», a regretté le président de l’Assemblée nationale.

Il s’est également exprimé sur l’acte de piratage maritime ayant conduit à la mort d’un officier de la marine gabonaise, exigeant au gouvernement de «faire aboutir les enquêtes» et de «sécuriser notre espace maritime, mais aussi l’ensemble des frontières qui font de plus en plus l’objet d’incursion venant de l’extérieur». Il a également mis l’accent sur «un climat sociopolitique malsain, caractérisé par la persistance de présumés actes délictueux, voire criminels mettant à rude épreuve les nerfs des autorités, des élus nationaux, des juges, des familles et de tous les citoyens».

Le président de l’Assemblée nationale a enfin donné une chiquenaude à «certains leaders de politiques qui se souviennent subitement des vertus du parti unique, en appelant au rassemblement de toutes les forces vives de la nation au sein d’un gouvernement d’union et en prônant la dissolution de l’Assemblée nationale». Il préfère faire confiance au gouvernement pour sortir le Gabon de l’impasse actuelle.

«Nous sommes persuadés que la mise en œuvre des réformes pertinentes donnerait de la visibilité et de l’espoir à des jeunes désemparés, de la confiance aux populations en perte de pouvoir d’achat, de la sérénité aux parents inquiets pour leur santé et la qualité de leurs vieux jours, ainsi que l’avenir de leurs enfants, dont les études leur coûtent de plus en plus chers, sans perspectives d’emploi», a indiqué Faustin Boukoubi.

[ad_2]
Source link

عن admin

شاهد أيضاً

نداء من محلات تجاريه بجنان جامع من أجل الحد من إنتشار السرقة في أوقات الإزدحام بتارودانت

تعرف مدينة تارودانت وجل المدن خصوصا في هذه الظرفية الأخيرة من رمضان إنتشار السرقة بشكل …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

تحتاج مساعدة ؟ تكلم مع مدير النشر