“Notre pays n’est pas géré, il est livré aux méchants…”

[ad_1]

Le candidat malheureux à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018, Martin Fayulu, a adressé ce mardi 31 décembre 2019 un message à la nation congolaise. Dans son message, il a passé en revue plusieurs actualités qui ont fortement marqué la République Démocratique du Congo ces dernières années. 

Dans son discours à la nation, l’homme politique congolais Martin Fayulu est revenu sur la présidentielle de 2018. Comme à son habitude, Martin Fayulu a fait savoir que le choix du peuple dans les urnes n’a pas été respecté, dénonçant « un hold-up » électoral. Pour lui, on ne peut parler de l’alternance encore moins de changement eut égard des situations qu’a traversées et traversent encore la République Démocratique du Congo.

« Je demande à Félix Tshisekedi de dire la vérité au peuple sur le deal qu’il a signé avec Joseph Kabila », a-t-il déclaré.

A l’en croire, la stratégie du gouvernement actuel, est d’exposer le pays à la balkanisation économique d’abord et physique ensuite. « Très chers compatriotes, notre pays n’est pas géré, il est livré aux méchants, aux personnes assoiffées de pouvoir et d’argent sans vision ni valeur…Le mensonge de la gratuité de l’enseignement est un crime contre l’avenir du Congo », a-t-il fait savoir.

Ci-dessous, le discours de Martin Fayulu: 

 

[ad_2]
Source link

عن admin

شاهد أيضاً

عادت حليمة لعادتها القديمة

هنا القسم الداخلي بأولوز حيث يقمع التلميذ من الوجبات الغدائية من هذا المنبر نناشد الجهات …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

تحتاج مساعدة ؟ تكلم مع مدير النشر