Des habitants de Saint-Louis libèrent un terrain de l’Etat en échange de 547 titres de propriété foncière

[ad_1]

Saint-Louis, 31 déc (APS) – Les autorités administratives et municipales de Saint-Louis (nord) ont remis lundi 547 titres de propriété foncière à des habitants de cette ville, qui avaient acquis de faux titres sur un terrain appartenant à l’Etat, a constaté l’APS.

 

Selon le gouverneur de la région, Alioune Aïdara Niang, les bénéficiaires des nouveaux titres fonciers vont libérer les parcelles qu’ils avaient acquises au quartier Bango-Aéroport, situé près de l’aéroport de Saint-Louis. 

 

Après leur déguerpissement, l’Etat va reprendre possession du terrain de 60 hectares qu’ils occupaient, pour y construire un hôpital, une caserne de sapeurs-pompiers, un camp du Groupement mobile d’intervention, un démembrement de la Police nationale, a-t-on appris des autorités administratives locales.

Un marché, un lycée technique, un institut de pétrole et de gaz et un centre de formation professionnelle seront également construits sur le site.
 

A l’occasion de la distribution des titres de propriété foncière, le maire de Saint-Louis, Mansour Faye, s’est réjoui du dénouement heureux du litige foncier qui avait engendré « un malaise » entre les détenteurs des faux titres de propriété foncière, les autorités administratives et la mairie.

 

Mamadou Bâ, porte-parole des bénéficiaires des 547 titres de propriété nouvellement délivrés, a remercié le chef de l’Etat, Macky Sall, et le gouverneur de Saint-Louis d’avoir trouvé des terrains aux familles, lesquelles « avaient occupé un espace vendu de manière illégale par des spéculateurs fonciers ».



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3