Gabon : Le Sénat invite Nkoghe Bekale à «rendre visibles» ses réalisations – Gabonreview.com

[ad_1]

Tout en le mettant en garde contre le désespoir grandissant des Gabonais, particulièrement ceux de l’intérieur du pays qui se sentent abandonnés et pour qui la plupart des promesses gouvernementales à leur endroit ont rarement été suivies d’effet, Lucie Milebou Mboussou, présidente du Sénat, a récemment invité le Premier ministre à hâter la cadence de ses réalisations pour les rendre visibles des populations.

Julien Nkoghe Bekale et des membres de son gouvernement invités, le 31 décembre 2019, par les sénateurs à “accélérer la cadence des réalisations pour les rendre visibles. © Sénat-Gabon

 

Le fait d’avoir reconnu implicitement son échec face aux députés devant lesquels il avait fait, le 27 décembre, sa déclaration de politique générale, Julien Nkoghe Bekale n’a pas échappé aux mises en garde des sénateurs qui l’ont invité, mardi 31 décembre, à assister à la clôture de la seconde session parlementaire de l’année 2019. Dans son discours, Lucie Milebou Mboussou n’a pas manqué de rappeler au Premier ministre les instructions du président de la République à l’endroit du gouvernement qu’il avait ordonné en août dernier d’«accélérer la cadence des réalisations, pour les rendre visibles».

«Monsieur le Premier ministre, il faut concrétiser en actes visibles nos annonces, parce que la marge de la population incrédule s’agrandit de jour en jour, tandis que les moyens de croire et d’espérer s’amenuisent», a exhorté la patronne du palais Omar Bongo Ondimba, invitant Julien Nkoghe Bekale à «trouver la bonne vitesse» pour imposer sa marque et convaincre notamment les Gabonais de l’intérieur du pays de ce qu’ils ne sont pas laissés à l’abandon.

Routes, voie ferrée, FID, etc.

Pour la présidente du Sénat, en effet, le retard enregistré dans la réalisation des promesses faites ces dernières années à l’endroit des populations vivant en dehors de Libreville comporte certains risques, parmi lesquels la défiance et le rejet des politiques par ces populations, mais surtout la création d’«un Gabon périphérique, un Gabon d’à côté». Aussi, Lucie Milebou Mboussou a-t-elle invité Julien Nkoghe Bekale à œuvrer davantage en vue de l’amélioration des conditions de vie des Gabonais de l’intérieur, notamment en ce consacrant à l’état piteux des routes.

«L’une des préoccupations de l’heure reste l’accès à l’intérieur du pays, a-t-elle rappelé. Nous invitons le gouvernement à prioriser la réhabilitation des infrastructures routières et ferroviaires. Ces projets, dont le début des travaux avait été annoncé, doivent débuter et aller impérativement à leurs termes, car au-delà du volet socioéconomique, ces voies d’accès restent un trait d’union de nos populations.»

[ad_2]
Source link

عن admin

شاهد أيضاً

بريطانيا ترفض منح رخص الصيد لفرنسا

بريطانيا ترفض منح فرنسا تراخيص للصيد في مياهها الإقليمية. و وصفت فرنسا القرار بغير المقبول!!! …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

تحتاج مساعدة ؟ تكلم مع مدير النشر