Un petit Bordeaux pour commencer l’année

[ad_1]

Après avoir mal terminé 2019, les Girondins de Bordeaux ont attaqué l’année par un succès poussif contre Le Mans (2-0) en 32e de finale de la Coupe de France.

Pas de mauvaise surprise pour les Girondins de Bordeaux. Les hommes de Paulo Sousa ont fait le travail pour éliminer Le Mans (2-0), ce vendredi soir, en ouverture des 32e de finale de la Coupe de France. C’est l’essentiel de ce qu’on pourra retenir d’une rencontre où les Aquitains auront peiné à se montrer nettement supérieur au quinzième de Ligue 2.

Avec une formation partiellement remaniée, sans quelques titulaires habituels (Costil, Koscielny, Otavio…), les Girondins ont donc repris l’année sur un petit rythme, eux qui avaient terminé 2019 par trois rencontres sans marquer. Ils ont dû attendre la seconde période pour faire la différence, sur un penalty obtenu et transformé par Jimmy Briand (1-0, 53e).

Auparavant, les Bordelais avaient buté sur le gardien manceau Pierre Patron, comme Basic (13e) ou De Préville (21e), et Briand avait manqué le cadre de la tête (44e). Une fois devant au score, ils ont pu gérer le rythme de la rencontre. Mais ce n’est que dans le temps additionnel que Toma Basic, sur un contre mené par Josh Maja (2-0, 90e+4), a doublé la mise et offert un peu plus de spectacle au maigre public du Matmut Atlantique.

En face, les Manceaux ont bien mieux résisté que face au PSG (0-4) en huitièmes de finale de la Coupe de la Ligue. Joueurs, les Sarthois ont même eu quelques occasions en première période, par Maziz (23e) ou Manzala (26e), mais ils n’ont pas su réagir après l’ouverture du score. Et ce malgré l’entrée du buteur maison Vincent Créhin (74e), préservé pour l’objectif principal du club, le maintien en Ligue 2.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3