Gabon-France : Jean-Baptiste Lemoyne attendu à Libreville – Gabonreview.com

[ad_1]

Le Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de France, Jean-Baptiste Lemoyne, sera à Libreville le 9 janvier. Il présidera la cérémonie de la pose de la première pierre de la nouvelle ambassade de son pays et échangera certainement avec les autorités locales sur le dynamisme de la coopération entre les deux pays.

Jean-Baptiste Lemoyne, sera à Libreville, le 9 janvier prochain pour la pose de la première pierre de la nouvelle ambassade de France. © D.R.

 

Si les travaux de terrassement du chantier de la nouvelle ambassade de la République française à Libreville ont débuté il y a plusieurs mois, la phase officielle du lancement des travaux sera actée le 9 janvier prochain. L’Ambassade de France qui relaie cette information assure que cette cérémonie, consacrée à la pose de la première pierre de l’édifice, sera présidée par Jean-Baptiste Lemoyne, en présence du ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Alain-Claude Bilie-By-Nze, et du ministre des Transports, de l’Équipement, des Infrastructures et de l’Habitat, Léon Bonda Balonzi.

Outre les discours des officiels français et gabonais, les invités auront droit à la présentation du projet par les deux architectes de ce bâtiment, Fabienne Bulle et Thierry Ngomo. «Le projet architectural s’inspire de la thématique du «Gabon vert et forestier»», souligne l’Ambassade de France.

Bâtiment aux façades ornées de bois de Padouk, il respectera, selon la représentation française au Gabon, les principes du développement durable : réduction de la consommation d’énergie, optimisation de l’utilisation de l’eau, gestion des déchets durant le chantier. Le projet s’inscrit dans la démarche de certification HQE International par Cerway.

Si la France en est venue à construire ce nouveau bâtiment, a expliqué l’Ambassadeur de France au Gabon, Philippe Autié, c’est que «l’actuel situé dans le quartier Rénovation, construit dans les années 1960, n’est plus adapté aux besoins d’une relation franco-gabonaise qui n’a fait que de se densifier depuis plus de cinquante ans». «De même, il ne répond plus aux normes d’accueil et de sécurité actuelles».

Selon Philippe Autié, le travail se fait avec «une équipe pluridisciplinaire d’architectes et d’ingénieurs français et gabonais pour créer une ambassade originale et unique qui symbolisera l’avenir de la relation bilatérale, inscrite dans la durée». Si la durée des travaux avait été initialement estimée à 21 mois, l’inauguration de cette nouvelle ambassade pourrait intervenir courant 2021.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3