Djokovic vient à bout des Bleus

[ad_1]

La Serbie a battu la France dans le cadre de l’ATP Cup ce lundi à Brisbane (2-1). Après la victoire de Paire sur Lajovic, Djokovic a renversé la vapeur en dominant Monfils et en prenant part au double vainqueur.

La journée des Français à Brisbane avait bien commencé, avec une victoire de Benoît Paire acquise de haute lutte aux dépens de Dusan Lajovic (6-2, 6-7, 6-4). Novak Djokovic cependant devait remettre les pendules à l’heure dans la foulée, en bon n°2 mondial. Une tâche dont le leader serbe s’est acquitté en deux sets nets contre Gaël Monfils (6-3, 6-2). « Sévère », selon le Francilien, qui après coup débriefait ainsi son match: « La défaite est un peu dure, mais ce sont ces matches qui vont me servir pour essayer d’aller titiller ces mecs-là (les têtes d’affiche du circuit, ndlr). Ce n’est pas un 3 et 2 en jouant mal, c’est 3 et 2 en faisant un bon match face à Novak qui joue un très bon tennis. »

Las pour l’équipe de France, le Djoker était également de la partie dans la foulée pour le double décisif de cette deuxième confrontation de la poule A de l’ATP Cup. Associé à Viktor Troicki, celui qui déjà avait précipité l’élimination des Bleus dès la phase de groupes de la Coupe Davis en novembre dernier – vainqueur alors du deuxième simple contre Benoît Paire – s’est employé à enfoncer le clou devant le tandem Nicolas Mahut-Edouard Roger-Vasselin. Au terme d’une partie disputée et conclue victorieusement par la Serbie en 1h45.

Après un premier set rondement mené (6-3), Djokovic et Troicki ont eu les occasions pour plier l’affaire en deux manches mais se sont heurtés alors à une doublette tricolore combative et appliquée. Revenus du diable-vauvert en écartant notamment quatre balles de break successivement à 4-4, les Bleus sont parvenus à recoller en enlevant le jeu décisif (6-7[5]), avant de baisser pavillon dans le super tie-break, dépassés in fine par la furia d’un Nole grisé par l’ambiance et déchainé malgré une légère alerte au coude dans le deuxième acte (10-3). Ainsi battus 2-1, après avoir eux-mêmes dominé les Chiliens sur ce même score, les Français n’auront pas droit à l’erreur contre l’Afrique du Sud dans deux jours. Même en cas de victoire, les quarts de finale sont d’ores et déjà bien compromis.

 

[ad_2]
Source link

عن admin

شاهد أيضاً

عادت حليمة لعادتها القديمة

هنا القسم الداخلي بأولوز حيث يقمع التلميذ من الوجبات الغدائية من هذا المنبر نناشد الجهات …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

تحتاج مساعدة ؟ تكلم مع مدير النشر