Pourquoi l’OM n’a rien laissé à Trélissac

[ad_1]

L’Olympique de Marseille a tenu à se justifier dimanche soir, après avoir été critiqué par le président de Trélissac, son adversaire en Coupe de France.

C’est peu dire que Trélissac l’avait mauvaise, dimanche, après avoir été éliminé par l’Olympique de Marseille en 32e de finale de la Coupe de France. Les pensionnaires de National 2 n’ont pas compris pourquoi les Ciel et Blanc n’ont pas cédé à la tradition qui veut que la recette revenant généralement aux professionnels soit envoyée dans les caisses de l’hôte évoluant dans les petites divisions.

Cette fois-ci, l’OM n’a pas joué le jeu, et s’en explique. « La politique du club a souvent été de laisser la recette quand l’OM est accueilli dans des stades particulièrement champêtres où la capacité est faible. Pour le match d’aujourd’hui, Trélissac a bénéficié d’un stade de 13000 places et a pratiqué une politique tarifaire qui – si elle était tout à fait justifiée – affichait des prix entre 20 et 35€ la place. La recette totale s’est élevée à près de 400k€ avant déduction des frais d’organisation« , expliquent ainsi les pensionnaires du Vélodrome.

A en croire les Phocéens, Trélissac a donc suffisamment su tirer profit de cette rencontre, pour ne pas en plus venir réclamer la part olympienne. « Grâce au fait de recevoir l’OM, le stade était complet et a d’ailleurs essentiellement accueilli des supporters marseillais, très majoritaires. Il nous semblait juste que dans ces conditions particulières les deux clubs se partagent la recette« , ajoute la formation provençale. Pas sûr que ces arguments finissent par convaincre les Dordognais…

[ad_2]
Source link

عن admin

شاهد أيضاً

نداء من محلات تجاريه بجنان جامع من أجل الحد من إنتشار السرقة في أوقات الإزدحام بتارودانت

تعرف مدينة تارودانت وجل المدن خصوصا في هذه الظرفية الأخيرة من رمضان إنتشار السرقة بشكل …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

تحتاج مساعدة ؟ تكلم مع مدير النشر