Forum de la Fonction publique : Trois jours pour repenser l’administration publique – Gabonreview.com

[ad_1]

Libreville abrite du 8 au 10 janvier 2020 le forum de la Fonction publique. Première rencontre du genre, selon ses organisateurs, il offre aux agents publics et partenaires sociaux l’opportunité d’exprimer leur vision de la fonction publique et de participer activement à la réforme de l’administration publique.

Le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale a l’ouverture du forum de la Fonction publique, le 8 janvier 2020. © Gabonreview

 

Le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale a ouvert le 8 janvier, en présence des membres du gouvernement, des dirigeants de l’administration centrale et des partenaires sociaux, les travaux du forum de la Fonction publique, organisé sous le thème pour une «Fonction publique plus performante». Cette plateforme d’échange, étalée sur soixante-douze heures, devra permettre de proposer les axes d’une réforme de la fonction publique capable de «porter l’administration vers une culture de la performance tournée vers l’efficacité, la gestion du temps et la qualité d’un service public de résultats».

«Ce forum, à la différence des autres plateformes de discussions, est le premier à offrir à l’administration publique et aux partenaires sociaux, l’opportunité d’exprimer leur vision de la fonction publique, leur vécu du travail, les évolutions de carrières, la gestion des ressources humaines, la modernisation des outils et des conditions de travail, la gestion du dialogue social proactif et non réactif, le cadre de formation», a déclaré Julien Nkoghe Bekale.

© Gabonreview

Mettre tout à plat et tout rebâtir

Pendant trois jours, ce sont 112 organisations syndicales, plus de 336 agents publics qui vont, aux côtés des dirigeants de l’administration centrale, prendre part à cette réflexion stratégique qui doit conduire à une administration publique plus efficace, plus performante. Cette rencontre tripartite s’articulera autour de cinq ateliers qui débattront et proposeront des axes de solutions sur les enjeux suivants : révision du cadre juridique des textes régissant la Fonction publique, le statut général de la fonction publique, les textes régissant les agents contractuels ou encore l’épineuse gestion de la main-d’œuvre non permanente qui ne bénéficie d’aucun statut juridique ; réflexion sur un nouveau système de gestion des ressources humaines, avec une meilleure gestion des recrutements, le suivi des carrières, qui intégrera l’aspect des régularisations des situations administratives et la méthodologie à appliquer.

Il s’agira également pour les participants à ces travaux de réfléchir sur la modernisation des services de l’État et son informatisation, afin d’y intégrer de la justice sociale et de l’équité. La réflexion portera également sur les questions ayant trait au social, intégrant la situation des retraités pour un dialogue social dans un contexte constructif.

L’objectif est l’amélioration des cadres de travail des agents publics de l’État. Cela suggère des mécanismes de récompense des agents (médailles du travail, indemnité de services rendus, bonification) et une profonde analyse du cadre de la formation et de la pertinence des formations délivrées par les écoles, notamment l’ENA et de l’EPCA confrontées au besoin d’une sérieuse réforme.

Assurant que ce forum a pour objectif de mettre tout à plat et de permettre une réflexion constructive à partir de l’état des lieux relevé, le ministre de la Fonction publique, Madeleine Berre, a précisé que cette rencontre consultative, «n’est pas une plateforme revendicative. La légitimité des revendications se poursuivra avec chaque département ministériel».

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3