Opération Scorpion : Justin Ndoudangoye à Sans-famille – Gabonreview.com

[ad_1]

Le député du 2e arrondissement de la commune de Franceville et ancien ministre des Transports, Justin Ndoudangoye a été déféré le 9 janvier à la prison centrale de Libreville où il est placé en détention préventive. Poursuivi dans le cadre de la croisade anticorruption en cours, il fait passer à 21 le nombre de personnes inculpées et placées sous mandat de dépôt à «Sans-famille».

Justin Ndoudangoye séjourne désormais à la prison centrale de Libreville. © D.R.

 

Justin Ndoudangoye a été placé le 9 janvier sous mandat de dépôt à la prison centrale de Libreville. Cité dans le cadre de l’opération Scorpion, la croisade anticorruption, qui n’a touché jusqu’ici que les proches de l’ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo, tête de proue de l’Association des jeunes émergents volontaires (Ajev), l’ancien ministre des Transports est poursuivi pour les mêmes charges que ses frères d’armes qu’il retrouve à la prison centrale de Libreville : détournement des fonds publics, blanchiment des capitaux et  concussion.

Député du Parti démocratique gabonais(PDG) du 2e arrondissement de la commune de Franceville, dans la province du Haut-Ogooué, par ailleurs secrétaire général de l’Ajev, Justin Ndoudangoye a tenté à deux reprises de sortir clandestinement du pays. Arrêté à Port-Gentil, la première fois puis à Malinga, la seconde fois, il tentait de se rendre au Congo où, assurent certaines indiscrétions, «il devait transiter pour la France».

Il retrouve ainsi en prison les membres influents de sa galaxie, notamment Brice Laccruche Alihanga, Tony Ondo Mba, Patrichi Tanasa, Noël Mboumba, Renaud Allogho Akoué, Gérard Fanou, Ismaël Ondias Souna, Herman Nzoundou Bignoumba, Julien Engongah Owono, Jérémie Ayong Nkodjè.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3