Candide Azannaï pronostique une fin tragique pour le parti FCBE

[ad_1]

En conseil national ce dimanche 12 Janvier 2020, le leader charismatique du parti Restaurer l’Espoir ne s’est pas abstenu de donner son avis sur les derniers développements au sein du parti des FCBE dont il a même pronostiqué une fin tragique.

Au sein des forces de résistance au pouvoir du président Patrice Talon, on ne parle plus le même langage. Les derniers développements politiques au sein du parti des forces cauris pour un Bénin émergent a fini a fini par révéler au grand jour le malaise au sein de cette force. Même la profession de foi des responsables du parti FCBE rendu publique dans un communiqué de réconciliation sur leur appartenance à la résistance ne change rien à la crise de confiance.

A la faveur de son conseil national tenu ce jour, dimanche 12 Janvier 2020, le ministre Candide Azannaï a donné son avis sur le supposé récépissé reçu et par la formation politique de l’ancien chef de l’Etat. Faisant allusion à la supposée réconciliation des responsables du parti et à une éventuelle adhésion des autres forces de l’opposition pour les élections à venir, le président Candide Azannaï estime qu’on ne peut pas se réunir autour d’un objet de fraude qu’ est le certificat de conformité. Pour le président du parti Restaurer l’Espoir, il faut être un jouisseur ou un « bobodiouf » pour accepter raser le mur et aller à une élection avec ce certificat après avoir été contraint pendant 52 jours en résidence surveillée; affirme-t-il avant de pronostiquer une fin malheureuse pour cette formation politique.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3