De nombreux participants à la randonnée pédestre du ministère des Finances

[ad_1]

Dakar, 12 jan (APS) – La quatrième édition de la randonnée pédestre du ministère des Finances et du Budget organisée dimanche dans les rues de Dakar a enregistré la participation massive de nombreuses personnes de différentes catégories d’âge, a constaté l’APS.

Les marcheurs, partis du siège du ministère, avec en tête de cortège le ministre Abdoulaye Daouda Diallo, ont notamment sillonné pendant une heure différentes artères de la capitale.

Sous escorte de la police, des sapeurs-pompiers, appuyés par des éléments de la Croix-Rouge, les marcheurs ont effectué une boucle de huit kilomètres.

A pas soutenus, au rythme d’une musique émanant d’une sonorisation installée sur un pick-up, les marcheurs ont d’abord longé la Corniche Ouest, passant ensuite par l’avenue Malick Sy, ensuite traversé l’avenue Lamine Guèye, avant de déboucher sur l’avenue Pasteur.

Après plus d’une heure de marche, les randonneurs se sont retrouvés de nouveau devant le siège du ministère des finances et du Budget, point de chute de la marche.

‘’Vous avez participé aux trois précédentes randonnées, mais c’est la première fois qu’un ministre marche du premier au dernier mètre avec les participants’’, a relevé le directeur des ressources humaines du ministère, Bassirou Soumara.

Selon lui, Abdoulaye Daouda Diallo, qui ‘’terminé la randonnée à pas de course’’ a voulu ‘’donner le tempo et un signal fort au personnel sur la posture à avoir au quotidien’’, conformément à la thématique choisie pour cette présente édition à savoir : ‘’La ressource humaine, un facteur clé de la performance’’.

L’objectif, a-t-il dit, a été de ‘’mettre d’abord l’accent sur l’importance de la ressource humaine’’, mais aussi, sur ‘’la nécessité de développer ses capacités afin de l’avoir saine, compétente, qualifiée, disponible et motivée à tout temps et à tout moment’’.

La finalité d’une telle démarche, selon Bassirou Soumaré est de ‘’permettre aux agents déjà compétents et bien formés de mieux se mobiliser et travailler ensemble’’.

Il a assuré qu’‘’un accent particulier sera mis sur le cadre de vie, les conditions de travail, y compris la gestion des risques psychosociaux par rapport à l’environnement de manière générale’’.

MK/AKS

 



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3