Gabon-Maroc : Le Gabon ouvre un consulat général à Laâyoune – Gabonreview.com

[ad_1]

Le Gabon a officiellement ouvert, le 17 janvier, à Laâyoune, au Sahara occidental, un consulat général avant un autre à Dakhla, dans la même région. Une opération qui intervient après l’ouverture des consulats de la Gambie et des Comores.

Le Gabon a officiellement ouvert, le 17 janvier, à Laâyoune, au Sahara occidental, un consulat général. © D.R.

 

Le pays d’Ali Bongo vient d’ouvrir deux consulats au Sahara Occidentale, respectivement à Laâyoune et à Dakhla. L’ouverture de ces deux représentions diplomatiques, le 17 janvier, s’est déroulée en présence du ministre gabonais des Affaires étrangères, Alain-Claude Bilie-By-Nze et du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

Après la Gambie et les îles Comores, le Gabon est le troisième pays africain à ouvrir un consulat général dans le Sahara marocain. Pour des autorités du royaume chérifien, cela est le fruit des efforts de la diplomatie marocaine sur la scène africaine et internationale. «L’ouverture de ces deux consulats en l’espace de dix jours seulement après celui de la Gambie démontre une fois de plus la dynamique que connaît la région de Dakhla-Oued Eddahab et Laâyoune-Sakia El Hamra et qui constituent un trait d’union entre le Maroc et sa profondeur africaine», souligne un journaliste de Aujourdhui.ma.

Il est à noter que l’ouverture de ces deux consulats dans les provinces du sud du Royaume chérifien est conforme à la position constante de ces pays africains vis-à-vis de la question du Sahara marocain. Ceux-ci ont toujours soutenu la légitimité internationale et les droits historiques du Royaume au sein de toutes les instances régionales et internationales. «La position du Gabon sur ce sujet ne souffre d’aucune ambiguïté, et ce, depuis de très longues années», précise une source diplomatique du ministère gabonais des Affaires étrangères.

Un quatrième pays devrait suivre, en ouvrant également une représentation diplomatique dans l’une de ces villes du Sahara marocain. Le nom de la République centrafricaine (RCA) circule de plus en plus dans la presse marocaine.

La ville de Laâyoune accueille déjà deux consulats honoraires de la Côte d’Ivoire et du Sénégal. Mais, de nombreux pays manifestent leur intérêt pour ouvrir des représentations diplomatiques dans ces provinces du Sud. L’ouverture de ces représentations diplomatiques constitue, pour les Marocains, un levier pour le développement des échanges commerciaux et économiques entre le Maroc et ces pays.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3