Le CNDH ouvre ses portes aux nouveaux membres du Conseil des élèves de Rabat-Salé-Kénitra

[ad_1]

Le CNDH ouvre ses portes aux nouveaux membres du Conseil des élèves de Rabat-Salé-Kénitra

jeudi, 16 janvier, 2020 à 23:47

Rabat – Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a tenu jeudi à Rabat une rencontre avec les nouveaux membres du conseil régional et des conseils provinciaux des élèves des sept directions de l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Rabat-Salé-Kénitra.

Cette rencontre, présidée par Amina Bouayach, présidente du CNDH, a été l’occasion de rendre hommage aux efforts déployés par l’AREF en vue de consacrer les valeurs de citoyenneté et de civisme chez les élèves des établissements scolaires de la région.

Il s’agit aussi de promouvoir le droit de participation chez les enfants, particulièrement dans la gestion des affaires de leurs écoles respectives, et d’encourager les actions innovantes visant à servir l’intérêt supérieur des jeunes générations et à stimuler l’esprit d’initiative chez les élèves.

A cette occasion, la présidente de la Commission régionale du CNDH Rabat-Salé-Kénitra, Houria Tazi Sadeq, a insisté sur l’attention particulière accordée par le CNDH à l’enfant et à son avenir, notant que la rencontre avec les conseils des élèves offre l’opportunité de féliciter les AREF pour la création de telles structures censées  contribuer à la promotion de la culture de la citoyenneté, de la participation et de la démocratie.

Le conseil national souhaite faire en sorte que les élèves puissent participer à l’ancrage de la culture de la démocratie et des droits dans le milieu scolaire et social, y compris par le biais de l’initiation aux droits économiques, sociaux, culturels et environnementaux, a-t-elle fait observer.

Le directeur de l’AREF de Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Aderdour, a de son côté indiqué qu’après l’élection du conseil régional des élèves, il a été nécessaire de tenir des réunions de communication avec de nombreuses instances nationales, dont le CNDH et la Commission régionale des droits de l’Homme.

Il a été question, selon lui, de faire connaître aux nouveaux membres des conseils des élèves les réalisations, les expériences et les chantiers initiés dans le domaine de protection et de promotion des droits de l’Homme, affirmant que la jeune génération actuelle est soucieuse d’en prendre connaissance et de contribuer à la valorisation de cette dynamique.

La présidente du conseil régional des élèves de Rabat-Salé-Kénitra, Yousra Makdoussi, a exprimé le souhait de faire entendre la voix des élèves et de promouvoir leurs contributions à travers les programmes et plans d’action établis à l’instance de cette instance. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une approche participative et d’ouverture sur les acteurs impliqués en faveur de la culture des droits de l’Homme, de citoyenneté et de civisme dans la région.

Cette rencontre s’inscrit dans l’interaction du CNDH avec les divers acteurs de la société, y compris les établissements d’enseignement, de manière à favoriser l’initiation des élèves aux valeurs des droits de l’Homme et à mettre en lumière les missions et rôles du conseil dans les divers domaines, dont celui des droits de l’enfant.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3