Dialogue d’Angondjé : Les Commissaires de l’opposition suivent les actes – Gabonreview.com

[ad_1]

Les Commissaires de l’opposition, membres du bureau du Comité de suivi des Actes du dialogue politique d’Angondjé, se sont retrouvés le 21 janvier, à Libreville. Il était question d’évaluer le suivi des Actes de cette grand-messe politique de 2017.

Les Commissaires de l’opposition membres du bureau du Comité de suivi des actes du Dialogue politique d’Angondjé se sont retrouvés, le 21 janvier, à Libreville. © D.R.

 

Une partie des membres du Comité de suivi des Actes du dialogue politique d’Angondjé, notamment ceux de l’opposition, se sont retrouvés, le 21 janvier, à Libreville. L’objectif de la séance de travail était d’échanger sur quelques sujets en rapport avec l’actualité nationale, mais aussi évaluer le suivi des recommandations de ce dialogue afin de situer le niveau de sa mise en application.

Trois points étaient à l’ordre du jour : l’analyse de la vie politique nationale, l’examen des actes du Dialogue Politique non encore adoptés par le gouvernement et la position des membres du Comité de suivi par rapport à la récente décision de la Cour pénale internationale (CPI) de continuer à suivre le dossier concernant les événements post-électoraux de 2016 au Gabon. «Ces sujets avaient été abordés lors du Dialogue politique d’Angondjé dans le cadre de la thématique 4 : La consolidation de la paix et la cohésion nationale», ont assuré les participants à cette réunion.

Si peu a filtré de la rencontre, il reste que les Commissaires dont Mathieu Mboumba Nziengui, Thierry D’Argendieu Kombila, Daladier Hubert Minang Fils, Jean-Pierre Rougou et Simon Adolphe Evouna, ont convenu de convoquer un point presse dont la date reste à déterminer. Elle leur permettre de faire leur mise au point concernant ces thématiques évoquées.

Trois ans et demi après le Dialogue politique d’Angondjé qui s’est tenu en avril et mai 2017 pour décrisper la crise postélectorale née du scrutin présidentiel d’août 2016, les Actes de ces assises peinent  à être mis en applications dans leur intégralité.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3