Les Reds toujours insatiables !

[ad_1]

Le Liverpool FC a enregistré une nouvelle victoire jeudi soir, cette fois à Wolverhampton pour le compte de la 24e journée de Premier League. Les leaders du championnat ont pourtant été malmenés par leurs hôtes du jour.

Qui pourra stopper l’armada de la Mersey en 2019-2020 ? De l’autre côté de la Manche, l’éventualité de voir l’équipe dirigée par Jürgen Klopp marcher sur les traces des «Invincibles» d’Arsenal, emmenés par Thierry Henry et capables de boucler toute une saison sans connaître l’amer goût de la défaite en championnat, se dessine.

Et ce jeudi soir, en clôture de la 24 levée du championnat d’Angleterre, les Reds ont fait un pas de plus vers cet exploit, encore très hypothétique évidemment. Ce qui l’est moins, c’est que les champions d’Europe en titre foncent un peu plus vers la couronne nationale, puisqu’ils comptent de nouveau 16 points d’avance au classement sur Manchester City. Avec toujours un match de retard à combler, mercredi prochain sur la pelouse de West Ham United. Pourtant, comment ne pas rendre hommage à Wolverhampton, crédité d’une performance de haute volée devant son public, et capable de faire vaciller l’ogre.

Et ce même si Jordan Henderson, le capitaine courage et symbole de cette équipe, avait débloqué la situation rapidement (0-1, 8e). Un 15e but de Liverpool sur coup de pied arrêté cette saison… Et la première pierre apportée à l’édifice d’un 40e match de rang sans défaite en Premier League, record du Chelsea de 2005 égalé, lorsque José Mourinho était alors aux commandes. Pourtant, juste après le repos, les Wolves égalisent grâce à Raul Jimenez (1-1, 51e), récompensés ainsi d’un jeu tout en mouvement et résolument offensif.

Le LFC est nettement moins fringant, et Alisson Becker doit s’employer à plusieurs reprises pour empêcher les locaux de prendre l’avantage. Mais en face, Rui Patricio veille au grain lui aussi face aux terribles attaquants adverses, ce même si Sadio Mané a été contraint de sortir en première période, remplacé par le Japonais Takumi Minamino, crédité ainsi de sa première apparition en Premier League.

La délivrance viendra finalement de Roberto Firmino (1-2, 84e), suite à un bon travail de Mohamed Salah relayé par le toujours clairvoyant Jordan Henderson, de nouveau décisif donc. Et voilà les Reds désormais crédités de 67 points sur 69 possible. Colossal !



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3