un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur (images)

[ad_1]

Alors qu’il était en train de pêcher avec sa famille, au large de l’île de Pulau Siumpu, en Indonésie, Muhammad Idul, un adolescent de 16 ans, a été violemment attaqué par une aiguille de mer.

Une partie de pêche, non loin des côtes indonésiennes, a viré au drame pour un jeune homme de 16 ans. Les images, choquantes, sont à la mesure de la violence subie. L’adolescent a été surpris par une orphie, un poisson au long bec, qui s’est planté dans son cou. Ce poisson carnivore, est connu pour posséder un long bec muni de petites dents.

Le bec long et étroit de la créature a traversé de part et d’autre le cou du jeune homme. Des photos pour le moins effrayantes en disent long sur la violence de l’attaque. Le pêcheur a été immédiatement transporté à l’hôpital le plus proche, où il a été opéré d’urgence. Comme l’explique le média australien 7News, la créature a, pour une raison inconnue, surgi hors de l’eau pour planter son rostre tel une lame dans le cou du jeune pêcheur, le transperçant de part en part. Selon les témoignages recueillis, le choc a été si puissant que Muhammad Idul a été projeté par-dessus bord du bateau sur lequel il se trouvait, pour finir dans la mer.

Un cas hors de commun, mais pas unique

Heureusement, Muhammad Idul a pu nager et regagner le navire, un vrai miracle sachant que le poisson était toujours accroché à son cou. Mais l’animal était si solidement ancré en lui, que sa famille n’a pas eu d’autre choix que de le conduire immédiatement à l’hôpital le plus proche, à Sulawesi, où il a été opéré d’urgence. Il aura fallu pas moins de trois chirurgiens et deux anesthésistes pour enfin pouvoir retirer le poisson de l’adolescent. Paradoxalement, c’est précisément le bec de l’animal qui a sauvé Muhammad Idul d’une mort certaine, en évitant un saignement trop abondant.

Les médias anglo-saxons rappellent que ce n’est pas la première fois qu’un poisson de type aiguille s’attaque à l’homme. En 1977 déjà, un garçon de 10 ans est ainsi mort dans des circonstances similaires alors qu’il accompagnait son père lors d’une pêche nocturne. Dernièrement, en 2018, un cadet de la marine thaïlandaise de 22 ans, est lui mort transpercé lors d’un exercice d’entraînement.



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3