De la poussière et une dégradation de la qualité de l’air

[ad_1]

Dakar, 11 fév (APS) – La poussière qui intéresse les régions Est du pays depuis mardi en fin après-midi se généralisera sur le reste du territoire dans la journée du mercredi, ont indiqué l’Agence Nationale de l’Aviation Civile et de la Météorologie (ANACIM) et le Centre de Gestion de la Qualité de l’Air.

 

Dans un bulletin, l’ANACIM et le CGQA signalent que cette poussière « se maintiendra jusqu’au jeudi 13 février 2020 et se dissipera progressivement durant la journée du vendredi ».

 

La même source ajoute que la couche de poussière se densifiera sur tout le pays notamment dans la nuit du mardi au mercredi où les visibilités seront fortement réduites.

 

Elle fait état d’une réduction des visibilités qui « est étroitement liée à la densité de la poussière qui dégrade à son tour la qualité de l’air ».

 

Le bulletin relève déjà que la qualité de l’air à Dakar est mauvaise pour la journée du mardi.

 

« Une très mauvaise qualité de l’air est prévue pour les prochaines 24 heures avec une augmentation progressive des concentrations de particules durant l’après-midi », notent les prévisionnistes, signalant que la pollution va s’accentuer du 13 au 14 février.

 

Le bulletin prévient qu’il « existe un risque sanitaire élevé pour les personnes particulièrement sensibles (les personnes souffrant de maladies respiratoires, jeunes enfants et personnes âgées) ».

 

« Au vu du degré d’exposition aux concentrations élevées de particules, il est conseillé de ne pas trop s’exposer à l’air ambiant et d’éviter les activités sportives intenses à l’extérieur », lit-on dans le document.



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3