le 3/6 qui présage de l’avenir de l’Art Martial

[ad_1]

Le Karaté béninois a encore fait parler de lui sur le continent. Au terme du Championnat d’Afrique à Tanger au Maroc (du 7 au 9 février 2020), trois athlètes béninois sur six sont montés sur le podium.

Océane Ganiero, espoir du Karaté chez les dames (Championne d’Afrique en 2017), n’a pas été seule sur le podium au Maroc. Chez les cadets, Siradjou Diallo et Martial Kpadonou ont aussi hissé le drapeau béninois (tous médaillés de Bronze). Une performance à l’actif de la révolution annoncée au Karaté par le nouveau comité exécutif. Ce qui n’est rien d’autre que la détection, la formation, le suivi et la présence de plus d’athlètes sur les compétitions.

Le Bénin, par cette présence répétée sur le podium, se fraie petit à petit un chemin vers les meilleures Nations du Karaté sur le continent. En terre marocaine, ils étaient 350 karatékas, venus de 23 pays à la solde des médailles dans les différentes épreuves ( aux championnats d’Afrique des Nations-cadets- Juniors et Seniors).

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3