Maintenant, l’OL veut un derby !

[ad_1]

Tout à sa joie d’avoir réussi à éliminer l’Olympique de Marseille en Coupe de France mercredi soir, l’Olympique Lyonnais retrouve d’un seul coup d’un seul des couleurs. Et de l’ambition avec.

«En Coupe, on fait le job. On va tout faire pour le mettre en pratique aussi en championnat parce qu’il nous manque énormément de points. On va vite se concentrer pour travailler tout ce qu’il faut sur le jeu». Mercredi soir, après la qualification de l’Olympique Lyonnais pour les demi-finales de la Coupe de France au détriment de l’Olympique de Marseille, les sourires étaient logiquement de retour sur les visages rhodaniens, à l’image de ces mots prononcés par Houssem Aouar sur RMC Sport. Le président Jean-Michel Aulas ne cesse lui de mettre en avant que son équipe est encore engagée sur tous les tableaux, et est en parfaite santé économique, ce dans le but notamment de masquer le retard pris en Ligue 1.

Car pour les Gones, ça ne devrait pas durer. Ce succès obtenu contre les Phocéens semble avoir fait beaucoup de bien aux Lyonnais. «L’objectif était de gagner et de se qualifier. C’est chose faite, et en plus on prend notre revanche», a expliqué Martin Terrier pour les médias du club, après le coup de sifflet final. «C’était important d’avoir de l’envie, on a tout donné», ajoute de son côté Maxence Caqueret.

Cette victoire demande néanmoins confirmation dans les semaines à venir, pour ne pas rester isolé dans un marasme éventuel. Et si possible dès dimanche prochain, contre Strasbourg à domicile en championnat. D’autant que la fin de saison s’annonce chargée, avec au moins encore deux matchs de Ligue des champions, face à la Juventus, la finale de la Coupe de la Ligue (4 avril) et les demi-finales de Coupe de France (3 et 4 mars). «J’espère qu’on jouera à domicile. On a vu l’importance d’être à la maison, avec nos supporters», a souligné Rudi Garcia.

Martin Terrier va un peu plus loin, et explique qu’il aimerait bien affronter «Saint-Etienne maintenant, pour un derby à la maison», plutôt que le Paris Saint-Germain ou le Stade Rennais. Les Verts affrontent Epinal ce jeudi soir, et si d’aventure l’ex-Lillois ou Strasbourgeois devait être exaucé, il y aurait alors deux derbys de rang en mars, puisque les deux rivaux ont déjà rendez-vous au Groupama Stadium le 1er mars, pour la 27e levée de Ligue 1. C’est certain, cette victoire contre l’OM a redonné de l’appétit à l’OL.



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3