Rectorat de l’UOB : Jean Jacques Ekomie et Mesmin Soumaho dans les starting-blocks – Gabonreview.com

[ad_1]

Le vide créé par la démission de Marc-Louis Ropivia au poste de recteur de l’Université Omar Bongo (UOB) sera vite comblé. Conformément au décret fixant la procédure de désignation des chefs d’établissements publics d’enseignement supérieur, il devrait être remplacé par Jean Jacques Tony Ekomie ou Mesmin Noël Soumaho, les deux vice-recteurs de l’UOB.

Marc Louis Ropivia (à droite) et ses deux vice-recteurs lors de leur installation le 23 novembre. © Communication gouvernementale

 

Par courrier n°036.20/UOB/R du 11 février 2020, a indiqué le secrétaire général du ministère de l’Enseignement supérieur le 11 février, le professeur Marc-Louis Ropivia, recteur de l’Université Omar Bongo (UOB) a présenté sa démission au ministre de l’Enseignement supérieur, Jean de Dieu Moukagni-Iwangou. S’il a assuré que le ministre a pris acte de cette décision, il a également indiqué que cette situation a créé une situation de vacance du poste de recteur de l’UOB. Ce qui oblige donc Jean de Dieu Moukagni-Iwangou, à faire appliquer les dispositions de l’article 14 du décret n°00216/PR/MESRSFC du 28 juillet 2017 fixant la procédure de désignation des chefs d’établissements publics d’enseignement supérieur.

Cet article stipule qu’«en cas de vacance de poste pour quelque raison que ce soit, le ministre de tutelle propose à nomination pour achever le mandat en cours, un des collaborateurs suivants : pour les universités, il s’agit d’un des vice-recteurs ; pour les grandes écoles, il s’agit d’un des directeurs des études». «L’achèvement du mandat en cours, n’empêche pas l’intérimaire de postuler à un mandat de gouvernance institutionnelle», poursuit l’article 14.

Nommés en Conseil des ministres du 7 novembre 2019, les vice-recteurs de l’UOB que sont les professeurs Jean Jacques Tony Ekomie, vice-recteur chargé des Affaires académiques et Mesmin Noël Soumaho, vice-recteur chargé des Affaires administratives, sont donc dans les starting-blocks.

L’un des deux devrait donc achever la dernière année du mandat de Marc-Louis Ropivia. Ce dernier avait été reconduit en février 2018, au poste de recteur de l’UOB pour un mandat de 3 ans, conformément à l’article 10 du décret n°00216 qui dispose que «les recteurs et directeurs généraux sont nommés pour une période de trois ans (renouvelable une fois)». À la question de savoir qui succèdera à Ropivia, Jean de Dieu Moukagni -Iwangou devrait répondre très prochainement.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3