son ex lieutenant Olo Kpatcha attaque la Yorogang

[ad_1]

Ancien membre de la Yorogang, Olo Kpatcha ne voit pas d’un bon œil  la tournure que prennent les événements au sein de ce label créé par DJ Arafat de son vivant. Visiblement attristé par la dissolution du bureau de ce mouvement cher à son mentor, l’ex bras droit du Daishikan n’a pas hésité à cracher ses vérités à certains membres du groupe.

Olo Kpatcha est très remonté contre certains membres de la Yorogang. L’ex lieutenant de DJ Arafat ne supporte plus l’hypocrisie de certains membres de ce label créé par le Daishikan. Sur vibe radio, l’homme a exprimé sa déception suite à la dissolution du bureau de la Yorogang et en a profité pour régler ses comptes avec certains de ses ex-compagnons du mouvement. « Il y a des gens qui étaient dans la YOROGANG, mais qui n’étaient pas prêts pour Arafat. C’est une bande d’hypocrites ces personnes à qui je fais allusion. C’était des profiteurs, ils étaient là pour leur intérêt. Je vais taire pour le moment ces noms, mais bientôt, je ferai un Direct sur les réseaux sociaux où je vais les dénoncer. Il y a des choses que je vais dire haut et fort, ça va frustrer beaucoup d’entre eux », a laissé entendre Olo.

A lire aussi : Pasteur Eastwood Anaba : « Une fille qui ne demande pas de l’argent à son petit ami est une sorcière. »

L’homme qui s’est lancé dans la vente de poisson, depuis le décès de son mentor, se dit très peiné par la façon dont est géré l’héritage laissé par le Yorobo. « Quand nous on créait la YOROGANG avec les Youyou et autres Patou (Landry Agban), où étaient-ils ? C’est eux qui revendiquent aujourd’hui La YOROGANG. Quand je les entend souvent parler, ça me fait mal et en même temps ça me fait rire. C’est maintenant que les mamans des enfants vont comprendre que si l’on avait laissé le mouvement dans la main des fondateurs, il aurait perduré. Aujourd’hui même un centime, ça n’existe pas dans les caisses de la YOROGANG », déplore t-il.

Très proche de Beerus Sama et considéré comme son grand confident, Olo Kpatcha était pressenti pour prendre la succession de la Yorogang. Mais finalement, la présidence est revenue à un autre membre du groupe, en la personne de Landry Angban. Six mois après ces événements, l’invité de vibe radio lève le voile sur ce qui s’est réellement passé. « Après la mort d’Arafat c’est moi Olo que ceux qui ont crée la YOROGANG voulaient comme Président. Dès qu’on a dit mon nom, des personnes ont commencé à manigancer, à dire n’importe quoi sur moi. Quand ça a commencé à comploter contre moi, je me suis mis à l’écart. J’ai dit : « Je ne veux pas être victime de sorcellerie. Des gens vont te lancer un sort pour rien dans cette histoire », raconte-t-il.

Bien qu’il ait pris ses distances avec ses ex-compagnons, l’Empereur garde un œil sur les activités de son très regretté grand ami et n’hésitera pas à se manifester dès que le besoin se fera sentir. « Aujourd’hui, je suis dans mon coin, je préfère vendre mes poissons. Le jour où il y a une cérémonie de feu mon ami Arafat, je serai toujours présent pour lui rendre hommage », a-t-il ajouté.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3