City épinglé, Tebas n’oublie pas le PSG

[ad_1]

L’ancien patron de la ligue espagnole de football, Javier Tebas, profite de l’actualité autour de Manchester City pour dénoncer une nouvelle fois les prétendues dérives du PSG.

Anti-PSG assumé depuis le transfert de Neymar en provenance du Barça, Javier Tebas accueille avec satisfaction le verdict de l’UEFA prononcé ce vendredi à l’encontre de Manchester City. A savoir une exclusion de toutes compétitions européennes pour deux ans, à compter de la saison prochaine, et une amende de 30 millions d’euros en prime.

Sur son compte Twitter, l’ancien président de la ligue espagnole de football se félicite d’une telle décision, tout en citant le PSG, coupable selon lui des mêmes infractions. « L’UEFA prend enfin des mesures décisives. Faire respecter les règles du fair-play financier et sanctionner le dopage financier est essentiel pour l’avenir du football, écrit-il. Nous demandons depuis des années que des mesures sévères soient prises contre Manchester City et le Paris Saint Germain. Mieux vaut tard que jamais. »

 

Inquiété par le passé pour des faits similaires (une surévaluation présumée de ses contrats de sponsoring), le PSG se trouvait dernièrement encore dans le collimateur de la CFCB (Club Financial Control Body) – le garant du respect du fair-play financier à l’échelle de l’UEFA – pour la période 2012-2016 sur laquelle les Citizens se trouvent aujourd’hui incriminés. En mars 2019 toutefois, le Tribunal arbitral du sport (TAS), que s’apprêtent à saisir les Skyblues, s’est opposé à une nouvelle enquête de l’UEFA sur les comptes parisiens déjà examinés.



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3