ANUTTC : Bounda Balonzi veut un audit – Gabonreview.com

[ad_1]

L’Agence nationale de l’urbanisme, des travaux topographiques et du cadastre (ANUTTC) est en proie à des difficultés qui biaisent ses performances. Pour l’optimiser, le ministre responsable de l’Habitat pense à un audit.

Le siège de l’ANUTTC à Libreville. © Gabonreview

 

Le ministre de l’Habitat a visité le 17 février les services de l’Agence nationale de l’urbanisme, des travaux topographiques et du cadastre (ANUTTC). Il a pris connaissance des problèmes auxquels cette structure créée en 2011 est confrontée. «Les problèmes logistiques, les problèmes matériels parce que toute notre activité est tributaire de déplacements», a déclaré le directeur général de l’ANUTTC mettant en exergue les principales difficultés. «Les travaux que nous faisons ici se font avec du matériel sophistiqué, du matériel de précision, du matériel topographique de très haute valeur. Ce matériel arrive en fin de vie utile. Donc il faudrait le renouveler», a poursuivi Olivier Nang Ekomye.

«J’ai visité les services et j’ai un sentiment un peu mitigé parce qu’effectivement il y a des choses à améliorer», a déclaré Léon Armel Bounda Balonzi, ministre responsable de l’Habitat. Les difficultés rencontrées par les agents de l’ANUTTC ont pour ainsi dire un impact sur les usagers qui se satisfont difficilement du service rendu. Entre nombre élevé de contentieux et procédures souvent longues, le ministre de l’Habitat a  appelé à un changement de paradigme. «J’ai instruit au DG pour les actions futures. Il me paraît urgent de diminuer les contentieux fonciers. Je ne suis pas totalement satisfait et je voudrais rapidement mettre en place une petite commission qui travaillerait sur ces questions à l’effet d’anticiper et de résorber tout ce qui est contentieux», a-t-il déclaré.

Mieux, Léon Armel Bounda Balonzi a estimé qu’il faut un audit de l’ANUTTC pour optimiser cette structure censée soutenir la politique de l’Habitat au Gabon.  «Il me paraît urgent de faire un audit organisationnel, structurel, comptable et financier à l’effet d’améliorer ce qui se fait aujourd’hui, parce que l’ANUTTC est un instrument important pour le chef de l’État et pour la satisfaction des besoins de nos populations en matière d’accès au logement et à l’habitat durable», a-t-il soutenu.

[ad_2]
Source link

عن admin

شاهد أيضاً

Transformation du bois : le Gabon fait les yeux doux aux entrepreneurs canadiens | Gabonreview.com

[ad_1] Souhaitant en faire un des principaux piliers de l’économie nationale, l’État gabonais, représenté par …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

تحتاج مساعدة ؟ تكلم مع مدير النشر