La revue Prescrire alerte sur certains compléments alimentaires

[ad_1]

Les compléments alimentaires contenant de la vinpocétine ou du curcuma exposeraient le consommateur à des risques de santé.

“Des compléments alimentaires contenant de la vinpocétine exposent peut-être à des malformations congénitales graves. D’autres, théoriquement à base de curcuma, exposent à des atteintes hépatiques graves” alerte la revue Prescrire, qui rappelle à cette occasion que le statut de complément alimentaire ne protège nullement le consommateur car cela ne garantit rien que la qualité du produit.

Sur le même sujet

compléments-alimentaires-cerveau

Il y a quelques mois, l’agence du médicament des Etats-Unis avait déjà souligné que les compléments alimentaires à base de vinpocétine (commercialisés comme “extrait de vinca” ou “extrait de petite pervenche”) pris pendant la grossesse, augmentaient le risque de fausse couche.

Concernant les compléments alimentaires contenant du curcuma, ce sont les centres régionaux de pharmacovigilance italiens qui ont constaté un risque accru d’atteintes hépatiques graves. “Certaines poudres qualifiées de curcuma sont parfois contaminées par de la poudre d’autres espèces de curcuma que Curcuma longa, dont le plus fréquent est le Curcuma zedoaria de toxicité reconnue” souligne Prescrire.

A lire aussi :

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes

[ad_2]
Source link

عن admin

شاهد أيضاً

احباط عملية تهريب مخدرات من الأمن الوطني المغربي

#مكافحة_تهريب_المخدرات‬⁩ ‏شرطة ميناء طنجة المتوسط..إحباط محاولة تهريب (22) كيلوغرام 800 غرام من مخدر الكوكايين على …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

تحتاج مساعدة ؟ تكلم مع مدير النشر