Santé : Le Programme “Smile” lancé à Libreville – Gabonreview.com

[ad_1]

Le Programme Smile a été lancé, le 18 février, à Libreville, par le Coordinateur général des affaires présidentielles, Noureddin Bongo Valentin. Initié pour prendre en charge plus de 400 000 enfants le Programme “Soins médicaux initiés pour les enfants” (Smile) avait été annoncé pour le début de l’année 2020 par le président Ali Bongo, lors de son discours à la Nation le 31 décembre 2019

Le Coordinateur général des Affaires présidentielles, Noureddin Bongo Valentin entouré des ministres de la Santé et de l’Education et des enfants lors du lancement du programme Smile. © Gabonreview

 

Noureddin Bongo Valentin a lancé, le 18 février, le programme “Soins médicaux initiés pour les enfants” (Smile). Le lancement a eu lieu au lycée public d’Owendo par le Coordinateur général des affaires présidentielles. Annoncé par Ali Bongo le 31 décembre 2019, ce programme est destiné à prendre en charge plus de 400 000 enfants.

Dans le cadre du programme Smile, une caravane ferra le tour des établissements publics du Gabon pour mener des actions de détection, de prévention et de traitement de différentes pathologies rencontrées. «Le but est qu’on reste dans les priorités du chef de l’État ; c’est d’offrir une meilleure santé à la génération à venir et donc à la jeunesse qui est une richesse de ce pays», a déclaré le Porte-parole de la présidence, Jessye Ella Ekogha.

À travers ce projet, différentes pathologies vont être traitées. Des bilans médicaux globaux vont être faits à chaque enfant. «On va également avoir le traitement de toutes les maladies concernant les yeux et les patients auront des lunettes gratuitement. On va avoir les soins dentaires, ainsi que les doses de vitamines A seront administrées aux enfants pour leur éviter tout ce qui est carence», a expliqué Jessye Ella Ekogha.

Tout sera gratuit, a-t-il dit, tout en précisant que «le tout c’est de ne laisser personne de côté et de rester dans les priorités du chef de l’État qui est d’offrir un meilleur avenir à la jeunesse».

La vocation du programme est d’aller partout, de couvrir tout le pays. «On a des zones un peu enclavées, mais pour répondre à ces aléas, on aura une caravane avec différents véhicules et ensuite, on s’appuiera sur les établissements scolaires pour que les enfants qui sont dans les zones reculées puissent venir dans ces établissements et bénéficier, comme les autres enfants de ces soins gratuits», a expliqué la voix de la présidence.

Le programme se fait en partenariat avec des médecins indiens expérimentés en la matière. Il concerne les enfants de 6 à 18 ans. «Si on a des problèmes de vue, si on a des problèmes de dents, ce sont autant de contraintes qui empêchent l’enfant de suivre correctement le cursus scolaire et qui réduisent ses chances de réussite», a ajouté le porte-parole. Un travail de sensibilisation a été fait avec les parents, en amont, afin qu’au final, le maximum d’enfants puisse bénéficier gratuitement de ces soins. Smile a été lancé en présence du ministre de la Santé, Max Limoukou, de celui de l’Éducation nationale, Daouda Mouguiama et des représentants de l’Unicef et de l’OMS.

[ad_2]
Source link

عن admin

شاهد أيضاً

Transformation du bois : le Gabon fait les yeux doux aux entrepreneurs canadiens | Gabonreview.com

[ad_1] Souhaitant en faire un des principaux piliers de l’économie nationale, l’État gabonais, représenté par …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

تحتاج مساعدة ؟ تكلم مع مدير النشر