Sydonia World : Julien Nkoghe Bekale en contrôleur – Gabonreview.com

[ad_1]

Le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale s’est rendu, le 17 février, à la Direction générale des douanes et des droits indirects (DGDDI), pour s’enquérir de la mise en œuvre de l’application Sydonia World. Lancé il y a 1 mois, le nouveau système de dédouanement a été à l’origine d’une «brouille» entre le gouvernement le Bolloré Gabon.

Le chef du gouvernement à la DGDDI, le 17 février 2020. © Communication gouvernementale

 

Julien Nkoghe Bekale a voulu vérifier de lui-même la qualité du fonctionnement du logiciel Sydonia World et de l’adaptation des douaniers à cet outil. Peu après le lancement officiel de ce système de dédouanement, le 13 janvier dernier, une «brouille» a éclaté entre le gouvernement et le groupe Bolloré logistics et transports. Selon le gouvernement, cet opérateur économique avait véhiculé des informations faisant état des dysfonctionnements de ce logiciel. C’est la raison pour laquelle le chef du gouvernement s’est rendu le 17 février au port d’Owendo pour vérifier l’opérationnalisation de cet outil.

Selon l’équipe en charge de la formation sur ce logiciel, Sydonia World fonctionne normalement et remplit avec application ses fonctions. «Ce tableau montre que les déclarations sont cotées automatiquement (…) et que ce n’est pas du tout manipulé», a expliqué au chef du gouvernement, un formateur à l’utilisation de Sydonia World. «Ce qu’il faut comprendre c’est que c’est un logiciel qui a été conçu par la CNUCED (Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement, ndlr). Il présente un certain nombre d’avantages par rapport au logiciel précédent qui est Sydonia Plus», a déclaré Dieudonné Lewamouho Obissa, directeur général des Douanes.

Ces avantages sont à deux niveaux, a-t-il précisé. «Aujourd’hui, les recettes dès qu’elles sont liquidées par l’administration des Douanes, sont aussitôt, en temps réel, prises en compte au niveau du Trésor. L’autre avantage, c’est la dématérialisation. Les opérateurs ne sont plus en contact avec les inspecteurs, ce qui peut éviter toute idée qui serait à l’encontre de l’administration des Douanes», a-t-il expliqué.

Actuellement utilisé par 85 pays à travers le monde, Syndinia World est selon le gouvernement, un système performant et fiable. «Il n’y a aucun système qui est fiable à 100%. Aucun. Mais celui-ci, je peux vous dire que s’il faut lui donner une note, nous sommes au-dessus de 90%. Pour atteindre les 100%, c’est nous-mêmes qui allons faire la montée en charge», a déclaré le ministre de l’Économie et des Finances, Jean-Marie Ogandaga. Jusqu’à présent a-t-il indiqué, l’administration des Douanes bénéficie de l’accompagnement de la CNUCED. L’encadrement du concepteur européen se fera jusqu’en juin 2021, afin de permettre aux douaniers d’avoir une maîtrise parfaite du logiciel. «Croyez-moi, nous sommes à ce niveau satisfaits de ce qui se fait», a soutenu Jean-Marie Ogandaga qui a signalé que Julien Nkoghe Bekale a voulu «toucher les choses du doigt» en «surprenant» tout le monde.

[ad_2]
Source link

عن admin

شاهد أيضاً

Transformation du bois : le Gabon fait les yeux doux aux entrepreneurs canadiens | Gabonreview.com

[ad_1] Souhaitant en faire un des principaux piliers de l’économie nationale, l’État gabonais, représenté par …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

تحتاج مساعدة ؟ تكلم مع مدير النشر