« On sera meilleurs au Parc »

[ad_1]

Invité à expliquer ses choix tactiques ce mardi contre Dortmund, après le huitième de finale aller de la Ligue des champions perdu par le PSG en Allemagne (2-1), Thomas Tuchel a tenté de se justifier. Tout en promettant un Paris plus conquérant dans trois semaines au Parc des Princes.

Comment justifiez-vous ce choix de dispositif ce soir ?
On a joué dans ce système à Dijon mais je ne peux pas l’expliquer là, ce serait trop long… On a décidé ça dimanche et hier. A mes yeux, ça nous donne davantage de structure, plus d’assise, notamment en défense, et plus de contrôle. Quand le résultat n’est pas au rendez-vous, on peut toujours se dire qu’on s’est trompés, mais je dois prendre des décisions de toute façon. Vous savez, beaucoup d’équipes ont perdu ici, l’Inter notamment cette saison, le Barça y a fait match nul… Si on joue en 4-4-2 ce soir, rien ne dit que le résultat n’est pas le même. On aurait pu faire un meilleur match, c’est sûr, mais ce n’est pas une question de structure ou de dispositif. Il nous reste 90 minutes à jouer à domicile, on a encore toutes les possibilités pour nous qualifier.

Comment expliquez-vous votre manque d’impact ?
On a fait deux fois plus de matches que le BvB ces dernières semaines, et on a eu pas mal de blessures… Il manquait sans doute du rythme à certains joueurs, pour Neymar notamment, qui n’avait pas joué depuis 15 jours. Ça a été en plus un match physique, on n’a pas eu assez la maîtrise du ballon pour s’épargner de nombreux efforts défensifs, et on n’a pas pressé assez haut. Et puis il y a eu pas mal de déchet technique, ce qui nous a poussé à faire énormément d’efforts dans le repli, surtout face à leurs flèches offensives. On a perdu pas mal d’énergie là-dedans, et aussi un peu de confiance. Avec l’entrée de Pablo (Sarabia, ndlr), je pensais qu’on aurait ce second souffle pour se créer plus d’occasions…

Pourquoi ne pas avoir tenté davantage de changements ?
J’ai décidé de faire comme ça parce qu’il m’apparaissait important de garder ce dispositif pour contrôler au mieux leurs latéraux, Guerreiro et Hakimi. Pour moi, il n’était pas question de prendre des risques sur ce match, qui n’était pas décisif. On aurait pu prendre une contre-attaque et perdre 3-1, et d’ailleurs on a eu aussi des occasions de revenir à 2-2. Encore une fois, ce n’était pas une rencontre déterminante donc c’est pour ça que j’ai fait ces choix-là. C’est ma responsabilité, je dois réfléchir à ces choix bien avant, avec beaucoup de paramètres à prendre en compte. Je laisse aux experts et aux journalistes le soin d’analyser ça ensuite.

N’y a-t-il pas eu un souci d’attitude ce soir ?
On a joué aujourd’hui avec trop de crainte. On doit essayer de trouver plus de solutions sur le terrain, en aidant ses coéquipiers, et pour ça tout le monde doit être là. On a joué avec appréhension, c’est clair, et c’est comme ça qu’on fait des erreurs. On a perdu confiance en lâchant des ballons trop facilement. Il nous a aussi manqué du rythme pour quelques joueurs clefs. On doit travailler ça. Liverpool aussi a perdu ce soir, ça arrive… On ne peut pas se dire qu’on va arriver ici et forcément gagner. On va analyser ça tranquillement, on ne va pas perdre confiance maintenant, on tirera des conclusions après le deuxième match et là on se dira peut-être qu’on est très forts et qu’on est en quarts… Je suis convaincu qu’on peut le faire.

Un mot sur la prestation de Kylian Mbappé ce soir ?
C’était un match difficile pour lui, un match où il doit rester patient car l’équipe adverse défend très bas. On a essayé de trouver Neymar davantage, pour que lui trouve Kylian. C’est un bon match pour grandir et encore apprendre, j’ai confiance en eux pour le match retour, on sera meilleurs au Parc !

[ad_2]
Source link

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.