Zerp de Nkok : Une réussite selon Hugues Mbadinga Madiya – Gabonreview.com

[ad_1]

La Zone économique à régime privilégié (ZERP) de Nkok a ouvert ses portes, le 19 février, à une délégation du ministère du Tourisme, du Commerce, des Petites et moyennes entreprises et de l’Industrie, conduite par le patron de ce département, Hugues Mbadinga Madiya.

Le ministre du Tourisme, du Commerce, Hugues Mbadinga Madiya au cœur de la ZERP-Nkok. © Gabonreview

 

© Gabonreview

Le ministre du Tourisme, du Commerce, des Petites et moyennes entreprises et de l’Industrie, Hugues Mbadinga Madiya, s’est rendu le 19 février 2020 à la Zone économique à régime privilégié de Nkok pour s’imprégner du mode de fonctionnement de ce parc industriel. Il est venu évaluer les difficultés auxquelles sont confrontés les acteurs opérant au sein de cette zone.

«Nous avons tenu à visiter la ZERP de Nkok parce que c’est l’une des grandes réussites du président de République. C‘est ici un outil de diversification et de la transformation de l’économie qui aujourd’hui porte les fruits. L’instrument est là, Nkok est là, mais les entreprises comme toutes celles qui sont au niveau national, ont toujours besoin que l’État apporte plus de supports pour les aider à mieux pénétrer les marchés, régionaux et internationaux», a déclaré Hugues Mbadinga Madiya.

Principal levier de la diversification de l’économie gabonaise, la Zone économique à régime privilégié de Nkok, entend pénétrer le marché international et se frotter à la concurrence effective via le “Made in Nkok”. Au regard de ce challenge axé sur la compétitivité, l’administrateur général Igor Simard et ses hôtes ont scruté ensemble quelques pistes et mécanismes devant permettre d’offrir un meilleur positionnement international à ce parc industriel multisectoriel, divisé en trois zones : industrielle, commerciale et résidentielle.

«Nous avons plusieurs défis à relever. Nous visons une mise en marché au niveau national, sous régional et africain. Il y a des zones auxquelles nous appartenons, notamment la zone de la CEEAC, qui ont certains prérequis pour pouvoir exporter les produits “Made in Nkok”. Il était question d’étudier ces prérequis et aussi convier les opérateurs économiques à une session d’information sur les conditions d’admission à la Zone de libre-échange continentale africaine», a expliqué l’administrateur général de la ZERP de Nkok, assurant avoir reçu le soutien du ministre du Commerce pour entraîner la compétitivité et l’attractivité au sein de cette zone.

Au terme de la séance de discussion sur les enjeux de la ZERP de Nkok, la délégation du ministère du Commerce a eu droit à une visite de quelques entreprises et réalisations sur le site. Tour à tour, elle a exploré l’unité de production de médicaments génériques «Santé pharmaceutique», une unité de production de fer à béton «Les aciéries du Gabon», le parc à bois, le chantier de construction du centre de formation professionnelle de Nkok et le showroom à bois «Gabon Wood hub».

Présentée comme la zone économique la plus avancée de l’espace de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), la ZERP de Nkok, est érigé sur une superficie de 1126 hectares dédiée à la transformation du potentiel en ressources naturel du Gabon.

[ad_2]
Source link

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.