Diacre répond aux critiques et tacle Rapinoe

[ad_1]

L’échec en quart de finale de la Coupe du monde (1-2) face aux États-Unis et les critiques qui ont suivi n’ont pas été faciles pour Corinne Diacre. La sélectionneuse de l’équipe de France s’est confiée à L’Equipe sur le sujet.

Avec Paris et Lyon, l’hexagone compte parmi deux des meilleures équipes au monde. Les critiques étaient donc nombreuses lorsque les Françaises sont tombées face aux tenantes du titre américaines (2-1) en quarts de finale de la Coupe du monde. Période que la sélectionneuse Corinne Diacre a mal vécu.

Elle a été ouvertement critiquée par Jean-Michel Aulas, mais aussi Megan Rapinoe, meilleure joueuse du tournoi, qui avait estimé que « pour gagner les Françaises avaient besoin d’être dirigées par une coach plus « débridée ». Un avis qui a du mal à passer. « Elle ne faisait pas partie de l’équipe de France. Donc elle ne connaît pas notre fonctionnement. (…) On attendrait d’une aussi grande joueuse peut-être un peu plus d’humilité« , répond Diacre.

Depuis, Wendy Renard, cadre de l’équipe, a évoqué la relation froide qu’elle entretien avec son entraîneur, dans un livre paru en fin d’année. Dans un entretien avec l’AFP la semaine passée, Gaëtane Thiney s’est montrée crue elle aussi avec l’ancienne coach de Clermont. La joueuse du Paris FC évolue en bleu depuis 2007 et compte plus de 167 matches à son actif.

« Ses propos lui appartiennent. Je trouve cela dommage et regrettable qu’elle agisse comme ça« , répond la sélectionneuse. L’occasion pour la native de Croix de faire son mea culpa, elle qui avait descendue Amandine Henry dans un entretien pour Téléfoot. « Je sais que certains de mes propos ont pu blesser mes joueuses. Je m’en suis excusée auprès d’elles ».

 

 

[ad_2]
Source link

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.