Neymar, la faute de Leonardo ?

[ad_1]

Remonté contre ses dirigeants après la défaite concédée à Dortmund (2-1), mardi, Neymar visait notamment Leonardo, qui aurait eu le dernier mot dans la décision de ne pas le faire jouer depuis sa lésion aux côtes le 1er février.

Le PSG a vécu un après-match particulièrement agité, mardi, après la défaite concédée sur la pelouse du Signal Iduna Park (2-1) lors du match aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions. L’épisode le plus remarqué a sans aucun doute été la sortie de Neymar devant les micros.

Autant déçu par le résultat des champions de France que par sa prestation individuelle, le Brésilien a en effet rejeté la faute sur ses dirigeants, qui l’auraient en effet empêché de jouer le moindre match depuis le 1er février en raison d’une lésion aux côtes face à Montpellier. «C’est difficile de rester quatre matches sans jouer. Ce n’est pas mon choix, c’est le club qui a pris la décision, les médecins. On a beaucoup parlé. Moi, je n’ai pas aimé. Je voulais jouer, je me sentais bien. Le club a eu peur et ça retombe sur moi», a-t-il ainsi regretté.

Le staff médical avait prévenu dès le départ

Des propos qui n’ont pas manqué de faire tiquer en interne, comme l’assure RMC Sport. Et tout particulièrement au sein de la cellule médicale, première visée. «Ce n’est pas ma décision, ce n’est pas la décision du joueur, c’est la décision du médical», a d’ailleurs soutenu Thomas Tuchel. Mais face aux supplications du joueur, qui espérait jouer dès le choc face à Lyon le 9 février, et aux demandes de l’entraîneur parisien, qui souhaitait le remettre dans le rythme à Dijon en Coupe de France la semaine dernière, c’est Leonardo qui a tranché.

S’en remettant aux recommandations des médecins, qui avaient tablé dès le départ sur deux semaines d’indisponibilité, le directeur sportif du PSG n’a pas voulu prendre le moindre risque, le staff médical affirmant qu’une lésion chondro-costale pouvait se transformer en fracture si elle était mal soignée. Cette décision et cette sortie médiatique n’arrangent en tout cas pas les rapports entre Neymar et Leonardo, tendus depuis le vrai-faux départ du Brésilien l’été dernier. Et son choix de fêter son anniversaire le lendemain du match face à Montpellier n’a pas non plus aidé…

[ad_2]
Source link

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.