Braithwaite, un transfert qui fausse la Liga ?

[ad_1]

Le FC Barcelone a pu recruter Martin Braithwaite en dehors des fenêtres habituelles de transfert, grâce au règlement espagnol sur les jokers médicaux. Leganes, qui n’a pas eu son mot à dire, prend un gros coup sur la tête dans sa course au maintien.

« Une honte » pour les supporters de Leganes. « Une OPA hostile », selon AS. C’est peu dire que le transfert de Martin Braithwaite au FC Barcelone a fait grincer quelques dents en Espagne. Et même en dehors puisque la Fifa, selon Marca, voit d’un mauvais œil ce transfert effectué en dehors des périodes habituelles (été-hiver), avec ce règlement spécifique à Liga sur les jokers médicaux.

Le Real Madrid, principal concurrent du Barça, peut l’avoir mauvaise. Mais c’est Leganes, dans le lot, qui est le plus lésé. Le petit club madrilène, 19e du classement, devrait aller chercher son maintien sans son attaquant. « La réglementation actuelle est contraire à l’intégrité de la compétition et au droit de tous les clubs de concourir sur un pied d’égalité, déplore le directeur sportif du club, Martín Ortega.C’est un dommage presque irréparable, mais nous lutterons de toutes nos forces pour essayer de nous en sortir. »

Changement de règlement en vue ?

Ce qui gêne le plus Leganes, c’est d’avoir à subir cette situation puisque le Barça a payé la clause libératoire de Braithwaite, après avoir échoué dans ses négociations avec d’autres clubs (la Real Sociedad pour Willian José, par exemple). Leganes n’a pas eu son mot à dire, et perd un titulaire sans pouvoir le remplacer. « On peut comprendre que la réglementation permette à Barcelone de procéder à une signature d’un commun accord, mais pas à travers cette formule, avec le paiement de la clause de résiliation », dénonce le directeur sportif de Leganes. Dont le club aurait appris les intentions du Barça par la presse, et non par une communication directe.

L’ancien club de Braithwaite a saisi la fédération espagnole (RFEF) pour se plaindre, sans grand espoir. D’après Sport, en raison de cette affaire, un changement de réglementation est envisagé pour la saison prochaine (il est impossible de modifier les règles pour l’effectif actuel). Dans ce cas précis (un club qui perd l’un de ses joueurs dont la clause libératoire est activé par un autre club autorisé à recruter un joker médical), le club lésé aurait l’autorisation de recruter à son tour un nouveau joueur évoluant en Liga. Avec les textes actuels, Leganes peut seulement faire signer un joueur sans club. Cela limite les possibilités.

[ad_2]
Source link

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.