Session ordinaire de l’UCCA : Apollinaire Alassa à Douala – Gabonreview.com

[ad_1]

Le directeur général de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag) est actuellement à Douala, au Cameroun, où il prend part à session ordinaire du Comité directeur de l’Union des conseils des chargeurs africains (UCCA). Plusieurs points sont à l’ordre du jour cette rencontre comme l’adoption du projet de budget 2020, en hausse de 6,1% à 400 millions de francs CFA.

Les participants à l’ouverture des travaux, le 19 février 2020 à Douala. © D.R.

 

Apollinaire Alassa (en bleu). © D.R.

Le Comité directeur de l’Union des conseils des chargeurs africains (UCCA) a ouvert les travaux de sa session ordinaire, le 19 février à Douala, au Cameroun. Un conclave auquel prend part le directeur général de l’Office des ports et rades du Gabon (Oprag), dont l’entreprise a récupéré les missions, attributions et patrimoine du Conseil gabonais des chargeurs (CGC).

Jusqu’au 21 février, le comité directeur, dont Apollinaire Alassa est membre, va notamment statuer sur les projets de programme d’activités et budget 2020 ou encore, l’état d’exécution des résolutions et recommandations des comités directeurs des 29, 30 janvier 2019 à Owendo, au Gabon. Sur ce dernier, il ressort que la majorité des résolutions de ce conclave a été exécutée, en dehors de «la recherche des mécanismes de mobilisation des ressources en dehors des cotisations annuelles des Conseils des Chargeurs et les problèmes d’arrières de cotisation». Même son de cloche au niveau des recommandations, où toutes ont été exécutées sauf «l’organisation d’un séminaire sur la vulgarisation du programme d’actions de Vienne en faveur des pays sans littoral».

En ce qui concerne le projet de budget 2020, il enregistre une hausse 6,1% par rapport aux prévisions de 2019, passant ainsi de 377 millions à 400 millions de francs. S’agissant des activités, l’UCCA va notamment dépenser 43 millions de francs CFA pour des réunions statutaires en 2020. 13,8 millions de francs CFA seront consentis aux études de projet au courant de l’année, tandis que 18,3 millions seront alloués aux activités des Conseils des chargeurs et 10,5 millions au volet formation.

Le secrétariat général entend «poursuivre la matérialisation du plan stratégique 2015- 2020 de l’UCCA par la mise en œuvre des axes stratégiques, pour faire de l’UCCA une organisation de référence dans la facilitation des transports et du commerce international au profit des chargeurs et jouer pleinement notre rôle de maillon essentiel de la chaîne de transport logistique et du commerce international», a souligné le secrétaire général de l’UCCA. «L’atteinte de ces objectifs nécessite non seulement un fonctionnement optimal de tous nos organes, mais également la participation physique, matérielle et financière de tous», a insisté Lilian Giscard Ogoula.

Un Conseil des chargeurs une organisation professionnelle regroupant les importateurs et exportateurs, c’est-à-dire les utilisateurs des services des transports internationaux. Cette structure a pour objectif de permettre aux chargeurs de constituer un pouvoir de négociation aux fins d’obtenir à moindre coût les services de transports suffisants et efficaces. La mission principale de l’UCCA est ainsi d’assurer la traçabilité et le suivi des marchandises en vue de faciliter leur prise en charge à l’arrivée.

[ad_2]
Source link

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.