Accouchement : comment ça se passe pendant l’épidémie de coronavirus ?

[ad_1]

Vous êtes enceinte et votre accouchement est prévu au cours des prochaines semaines ? Voici les recommandations du CNGOF pour une naissance sans stress malgré l’épidémie.

L’épidémie de coronavirus bouleverse nos vies : les enfants ne vont plus à l’école, les parents télétravaillent, il faut #resterchezsoi et éviter les sorties… Les femmes enceintes, quant à elles, commencent à s’inquiéter : comment se déroule un accouchement en période d’épidémie à Covid-19 ?

Pour répondre à cette question, le Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) a publié des recommandations pour le personnel soignant en maternité. Première info (rassurante) : « à ce jour, il n’a pas été rapporté de décès de nouveau-né infecté par le Covid-19. (…) Aucun décès n’a été rapporté chez les enfants infectés par le Covid-19 avant l’âge de 10 ans« .

Le CNGOF distingue plusieurs situations : si la mère ne présente pas (ou très peu) de symptômes du coronavirus, « la séparation de la mère de son enfant n’est pas souhaitable« . En clair : dès la naissance, l’enfant peut être mis en contact avec la mère (à condition que celle-ci porte un masque) et l’allaitement est possible (pour les mères qui le désirent).

Accouchement pendant l’épidémie : pas nécessaire de séparer la mère et l’enfant

En revanche, le CNGOF recommande un « isolement de la mère et de son enfant dans un chambre seule » et une distance de 2 mètres entre le lit de la mère et le berceau de l’enfant (la nuit, pour éviter les particules). En outre, « les visites en maternité sont limitées au père, avec port du masque« .

Si la mère et/ou le père sont testés positifs au Covid-19 et que l’enfant est malade (prématurité, pathologie congénitale…) : l’enfant doit être « hospitalisé dans une chambre seule » (avec des mesures d’isolement) et les visites sont « limitées à la mère et au père avec respect stricte des règles d’hygiène« . En revanche, l’allaitement est toujours possible pour les mères qui le désirent.

Si la mère est porteuse du Covid-19 et hospitalisée en réanimation ou en soins intensifs : l’enfant sera hospitalisé en néonatalogie dans « une chambre seule » et avec « des mesures d’isolement« . De plus, les visites seront limitées « au père ou au représentant légal qui prendra en charge l’enfant à domicile« .

Source :

Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF)

À lire aussi :

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3