« Les mesures contre le Covid-19 sont poreuses et indignes d’un Gouvernement responsable »

[ad_1]

Le président du parti Restaurer l’Espoir est préoccupé de la propagation du coronavirus. Face à l’insuffisance des mesures annoncées par le gouvernement, il fait une nouvelle déclaration de presse dans l’après-midi de ce Vendredi 20 Mars 2020  pour exiger des mesures complémentaires.

« Le Covid-19 est déjà au Bénin, ne soyons pas ses complices contre nos vies. » Ainsi s’exprimait le président du parti Restaurer l’Espoir dans une déclaration rendue publique dans l’après-midi de ce vendredi 20 Mars 2020. Dans ladite déclaration, le président Candide Azannaï a fait remarquer que le Bénin à l’instar de plusieurs africains ou du monde est déjà visité par le Coronavirus alors que pendant longtemps le Gouvernement nous avait rassuré que des mesures préventives avaient été prises.

Dans la foulée, fait remarquer Candide Azannaï,  le mardi 17 mars 2020, le gouvernement s’est réuni en Conseil des Ministres qui a rendu public une batterie de mesures. Des mesures que l’ancien collaborateur du président de la République qualifie de « poreuses et indignes d’un Gouvernement responsable ».

Pour Candide Azannaï, « le gouvernement dit de la rupture doit se convaincre que le mal n’est pas à venir; il est là, présent et silencieux, rongeant les populations; et se décider sans délai de sortir de son attentisme du mal et agir avec rigueur et opiniâtreté contre cette redoutable pandémie dont l’agent pathogène continue toujours d’échapper à l’élite scientifique mondiale ».

Les mesures urgentes à prendre

Face à la faiblesse des mesures du gouvernement, les défaillances révélées par ces mesures et  se fondant sur les recommandations internes de son Secrétariat National en charge de la Gestion Écologique et de la Santé, le président Candide Azannaï a jugé nécessaire qu’à court, à moyen et à long terme, des mesures idoines devraient être envisagées en lieu et place de celles du mardi 17 mars 2020 qui sont complètement en déphasage avec l’évolution de la maladie dans le monde. Au titre des mesures préconisées par Candide Azannaï, on retient:

• la mise à disposition gratuite aux populations des masques de protection dans les villes et campagnes dans les meilleurs délais ;
• la mise à disposition au profit des localités, des cliniques mobiles pour anticiper la prise en charge efficace des malades ;
• la mobilisation générale des forces armées et de sécurité publique et leur mise à disposition au service de la lutte contre la pandémie ;
• la préparation du rappel des fonctionnaires de santé à la retraite pour leurs pré – mobilisations en vue du renforcement des capacités d’accueil de nos hôpitaux ;
• le renforcement effectif du contrôle aux frontières et la fermeture systématique de celles – ci avec tout pays touché par le Covid19 quel que soit le nombre de cas ;
• la fermeture de tous les établissements d’enseignements sur une durée d’un mois au moins afin d’appréhender l’expansion de la pandémie ;
• le renforcement des mesures sanitaires dans les prisons et le dépistage systématique de tous ceux qui y sont et l’instauration de mesures draconiennes d’hygiène pour tous les visiteurs ;
• la suspension jusqu’à nouvel ordre des audiences dans toutes les juridictions
• l’interdiction de la célébration des messes, prières et cultes religieux sur toute l’étendue du territoire;
• la suspension de tous les ateliers et formations dont l’importance n’est pas vitale pour la République du Bénin ;
• la réduction au strict minimum des membres des CODIR des ministères et des institutions de la République ;
• l’interdiction systématique des réunions de plus de dix (1 0 ) personnes et dans tout lieu ne permettant pas le strict respect des dispositions de la distanciation sociale ;
• la suspension jusqu’à nouvel ordre de toutes les liaisons aériennes en direction de Cotonou notamment tous les vols commerciaux à l’exception des cargos, sauf pour le retour seulement des béninois ;
• la suspension de tout débarquement par voie maritime ou fluviale de voyageurs à l’exception des marchandises, sauf pour le retour seulement des béninois;
• l’apport de conseils pratiques aux conducteurs et usagers de taxis motos, des transporteurs à travers des sensibilisations sur les gestes barrières ;
• le respect de la distanciation sociale dans les marchés, les grandes surfaces commerciales, les gares routières, les parcs, places et autres lieux publics;
• l’implication de nos élites scientifiques, de nos sachants y compris endogènes dans les initiatives de recherches en vue de réponses appropriées contre les fléaux du genre.
• l’implication des autorités traditionnelles et de celles des confessions religieuses dans la mise en œuvre des décisions et mesures barrières contre la propagation du Covid19.
• l’exigence de transparence financière dans la gestion du Covid19 afin que la riposte contre la pandémie ne soit pas détournée en filière mafieuse et de corruption.
• la prise de mesures d’accompagnement de tous les secteurs vitaux et stratégiques ( tant du privé que du public ) affectés de manière évidente par la pandémie du Covid19.
• l’élaboration d’un plan d’entraide et de gestion de la solidarité envers les personnes vulnérables et les plus fragiles.
• le renforcement de l’hygiène publique par l’élaboration d’une stratégie de veille sanitaire à l’effet de la sensibilisation permanente des populations sur les gestes anti – infectieux requis en cas d’épidémie ou de pandémie.
• la construction des hôpitaux dans tous les départements pour renforcer leur capacité de prise en charge;
• le renforcement des capacités des personnels de la santé ;
• le recrutement complémentaire des médecins et personnels médicaux et paramédicaux ;
• l’acquisition des matériels médicaux et adaptés aux pathologies virales ;
• la dotation des hôpitaux en moyens de transport des malades ;
• l’adoption d’une nouvelle politique sanitaire participative et sociale sur la base d’un consensus avec les scientifiques et les professionnels de santé et du monde médical et paramédical.
La responsabilité de chaque citoyen est engagée

« Chaque béninoise , chaque béninois, chaque membre des populations de notre Pays est tenu responsable en ce moment où seuls prévalent la distanciation sociale et les gestes barrières » a indiqué le président du parti Restaurer l’Espoir. « Nous devons marquer soutien, solidarité et compassion avec tous les pays touchés et avec toutes les personnes frappées par ce drame planétaire. » affirme-t-il dans sa déclaration.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3