Coronavirus (Covid-19) : 800 patients français testent quatre traitements expérimentaux

[ad_1]

Ce week-end vient de démarrer un essai clinique baptisé Discovery pour tester quatre traitements expérimentaux contre le coronavirus, dont l’hydroxychloroquine et le remdesivir.

Evaluer l’efficacité et la sécurité de quatre traitements qui pourraient avoir un effet sur le coronavirus (le remdesivir, le lopinavir en combinaison avec le ritonavir, ce dernier traitement étant associé ou non à l’interféron bêta, et l’hyroxychloroquine)  : tel est l’objectif de l’essai clinique Discovery qui incluera 3200 patients européens dont 800 patients français hospitalisés pour une infection à Covid-19 dans un service de médecine ou directement en réanimation. Cet essai a démarré ce week-end en France et sera coordonné par l’Inserm.

Sur le même sujet

L'épidémie de coronarovirus chinois se propage très rapidement

Des patients de Bichat, Lille, Nantes, Strasbourg et Lyon

« Cinq hôpitaux français participeront au départ (Paris – hôpital Bichat-AP-HP, Lille, Nantes, Strasbourg, Lyon) puis nous ouvrirons d’autres centres pour arriver au moins à une vingtaine d’établissements participants » souligne Florence Ader, infectiologue dans le service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital de la Croix-Rousse au CHU de Lyon et chercheuse à l’Inserm, qui va piloter la partie française de l’étude.

Priorité sera donnée aux hôpitaux qui doivent ou seront amenés à faire face à un fort afflux de patients. « Notre stratégie d’ouverture de centre suivra la réalité épidémiologique de l’épidémie » ajoute l’infectiologue.

5 traitements évalués pendant 15 jours

L’essai clinique Discovery démarre avec 5 types de traitements attribués de manière alléatoire aux patients :

L’efficacité et la sécurité de ces traitements seront évalués 15 jours après l’inclusion de chaque patient dans l’étude.

« La grande force de cet essai est son caractère « adaptatif ». Cela signifie que très rapidement les traitements expérimentaux inefficaces pourront être abandonnés et remplacés par d’autres molécules qui émergeront de la recherche » insiste Florence Ader.

A lire aussi :

Inscrivez-vous à la Newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes légères et gourmandes

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3