des mineurs positionnés comme candidats

[ad_1]

Ce samedi 21 mars 2020, la Commission électorale nationale autonome (Cena) a rencontré les représentants des huit partis politiques en lice pour les communales de mai prochain. Il a été question des observations de la Cena sur les différentes listes après une étude minutieuse des dossiers de candidature.

Après le récépissé provisoire, les huit formations politiques en compétition devront patienter encore quelques jours pour obtenir le récépissé définitif. Mais à condition qu’elles arrivent à satisfaire aux observations de la Commission électorale nationale autonome (Cena). En effet, il est reproché, entre autres, à ces partis le positionnement des mineurs sur certaines listes de candidature ainsi que des doublons sur la plupart des listes en compétition.

Des irrégularités qui violent le code électoral qui fixe pourtant l’âge de voter à 18 ans et interdit l’inscription sur plusieurs listes à la fois. Ainsi, aucun des huit partis représentés n’a pu obtenir le récépissé définitif. Conformément au code électoral, les partis concernés disposent d’un délai de 72 h pour la correction des irrégularités constatées. Ces corrections sont attendues du lundi 23 mars à 08h au jeudi 26 mars à 18h30.

Passé ce délai, aucun dossier ne sera accepté et les retardataires seront disqualifiés. Les corrections à apporter ne concernent pas aussi l’ordre de candidature sur la liste. Mieux, aucun changement de candidat n’est autorisé sauf en cas de décès ou d’une même candidature sur plusieurs listes.

Par ailleurs, la Cena entend mettre à la disposition des partis un modèle pour leur permettre de répondre à ces insuffisances.

[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3