Gabon : Une religieuse retrouvée morte dans sa chambre | Gabonreview.com

[ad_1]

La mission Fraternité Saint-Jean de Libreville qui recueille les personnes âgées abandonnées est en deuil. Sa responsable, Sœur Lydie Oyane, a été retrouvée morte, le 20 mars, dans sa chambre. Elle aurait été agressée et violentée.

Sœur Lydie Oyane lors d’une de ses visites à l’un des pensionnaires de la Fraternité, malade et interné. © Facebook.com/sbongoondimba

 

Responsable de la Fraternité Saint Jean de Libreville, une congrégation de l’Église catholique, Sœur Lydie Oyane a été retrouvée morte, le 20 mars, dans sa chambre à Libreville. Si les causes de ce décès ne sont pas encore connues, il reste que des faisceaux s’orientent vers un assassinat. Elle aurait été victime d’une agression deux jours auparavant.

Les réseaux sociaux, comme il est désormais de coutume, ont vite fait d’annoncer ce départ précipité vers l’au-delà. Mais c’est un post de la Première dame, Sylvia Bongo Ondimba, qui est venu confirmer ce qui est d’abord apparu comme une rumeur. Dans son message, Sylvia Bongo Ondimba se dit «profondément attristée par le deuil cruel qui vient de frapper le corps de Christ au Gabon».

Elle indique que «Sœur Lydie, dont toute la vie a été consacrée au service des autres s’en est allée, victime d’un acte de barbarie qui lui a ôté la vie». «Rien, vraiment rien ne peut justifier cela», a déclaré l’épouse du chef de l’État. Elle a présenté ses condoléances à sa famille et à la communauté religieuse ainsi qu’à toutes les personnes qui, à un moment de leur existence, ont trouvé refuge et réconfort auprès d’elle, au Centre d’accueil Fraternité Saint Jean.

Selon plusieurs sources, en attendant les enquêtes, cette religieuse aurait été brutalisée avant sa mort. Elle aurait subi des coups avant que ses agresseurs, qui ont pris le soin de refermer la porte, ne s’évanouissent dans la nature. Sa voiture a visiblement été volée, de même que la clé de la maison et ses deux téléphones.

Après le constat du procureur de la République, le corps de la sœur a été conduit dans une maison de pompes funèbres.



[ad_2]

Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

https://www.magenet.com/?ref=referral&ref_type=direct&ref_id=fdbtowo3tj30wqfh&ref_item=3